Salsa verde

La « salsa verde » ou sauce verte est le condiment indispensable qui accompagne le « bollito misto », un plat de viandes bouillies mélangées, que l’on trouve surtout dans le Piémont, et à Milan. Ce qui m’amuse, c’est de la faire de façon pas vraiment traditionnelle et d’y mélanger les herbes que j’ai au frais.
1.Salsaverde

Récemment, pour accompagner des crudités (carottes, céleri-branche, radis…) et des légumes cuits (potimarron, navet, pommes de terre…), j’en ai préparé une, en oubliant (délibérément !) cornichon, pain sec et œuf dur (mais libre à vous de les ajouter).

 (Pour 6 à 8 personnes)

• Environ 4 grosses cuillerées à soupe d’herbes fraîches hachées finement au couteau sur une planche à découper : persil, coriandre, shiso vert, menthe…
• 1 cuillerée à café bombée de pâte d’anchois (La Balena)
• 2 ciboules fraîches avec leurs tiges vertes
• 2 échalotes
• 1 grosse gousse d’ail
• 1 grosse noisette de gingembre frais
• 12 noix de cajou
• 1 cuillerée à soupe de câpres au vinaigre
• 2 cuillerées à soupe de vinaigre de vin vieux ou de xérès
• 1 dl d’huile d’olive, fruité vert
• 1 à 2 piments frais, mi-secs ou secs
• sel, poivre, quelques pincées de curcuma

1. Pelez ail, gingembre, échalotes et ciboules.

2. Émiettez le piment s’il est sec ou hachez-le s’il est frais. En ôtant les graines si vous avez peur qu’il soit trop ardent.

3. Râpez finement l’ail et le gingembre sur une Microplane© au-dessus d’un bol. Ajoutez la pâte d’anchois et délayez-la avec le vinaigre.

4. Hachez – mais pas trop finement – les noix de cajou au couteau sur une planche, ou dans un robot, avec la touche « pulse ». Hachez de la même façon échalotes, ciboules et câpres. Ajoutez le tout dans le bol avec le piment et les herbes.

5. Versez l’huile en mince filet en mélangeant. Salez légèrement et ajoutez poivre et curcuma selon vos envies. L’assaisonnement se fait toujours en goûtant !