Sakanappe

Je vous parlais de l’ikejime il y a quelques jours ? Eh bien, voici un instrument, conçu pour faciliter l’étape suivante, la préparation du poisson, que j’ai acheté au Japon.

Sakanappe OK

Cette petite pince, appelée « sakanappe »*, permet notamment de retirer la peau du poisson, d’en lever les filets, mais attention, le poisson ne doit pas être trop petit (comme expliqué dans la vidéo ci-dessous – non traduite, mais il suffit de regarder), ni trop gros (là, il vous faudra un vrai grand couteau). Enfin, il est parfait pour éliminer les arêtes des filets.

J’avoue que l’utilisation que j’en fais est assez réduite – je préfère utiliser couteau et pince à arêtes. Elle m’est surtout utile pour retirer les arêtes des poissons les plus gros.

__________

*De sakana, « poisson » et hei, « à plat » – la prononciation de ce dernier mot changeant en s’associant à sakana… Mais ça, c’est une autre histoire !