Les friarielli, toute mon enfance dans un bouquet

A la maison, leur légère et délicieuse amertume valait aux friarielli qui poussaient dans le jardin potager de mon grand-père d’être appelés « brocoli amers ». Je ne sais comment ils étaient arrivés jusqu’en Algérie. Sans doute dans les bagages de ceux qui revenaient de Naples. Car « friarielli » est leur nom napolitain – à Rome on les appelle « brocoletti » et dans les Pouilles « cime di rapa ». On les cueillait juste avant que les boutons floraux n’éclosent, ou en tout début de floraison lorsque commencent à apparaître quelques jolies fleurs jaunes d’or.

1.Friarielle

On les trouve chez les commerçants portugais ou espagnols des marchés parisiens, ou dans les supermarchés chinois. Mais rien ne vaut ceux qui viennent directement de Campanie, tels ceux-ci, que j’ai trouvés chez Rap.

Je les aime préparés le plus simplement du monde : sautés dans un filet d’huile d’olive avec ail et piment. A déguster seuls ou comme n’importe quel légume vert. Ou encore, comme à Naples, sur une pizza.

Friarielli aglio, olio e peperoncino

2.FriarielleCuits.jpg

La plus basique des recettes.

(Pour 2 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 10 min.)

• 350 à 400 g de friarielli

• 2 gousses d’ail

• 1 peperoncino (piment-oiseau, ou tout autre piment de votre choix)

• 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive, fruité noir

• Fleur de sel

1. Rincez les friarielli et égouttez-les. Pelez les tiges les plus grosses.

2. Pelez l’ail et coupez-le en fines lamelles en retirant le germe.

3. Faites chauffer l’huile dans une sauteuse et ajoutez l’ail et le piment en l’émiettant. Mélangez 3 à 4 min, le temps que l’ail blondisse. Ajoutez les friarielli et faites-les sauter en les tournant souvent, pendant 5 à 6 min : ils doivent rester légèrement fermes sous la dent. Retirez du feu et salez.

3. Servez chaud, tel quel, ou  pour accompagner viandes ou poissons.

– Pour garnir une pizza : une fois les friarielli sautés, réservez-les et émiettez grossièrement de la saucisse napolitaine (vous en trouverez aussi chez Rap, sinon choisissez une bonne saucisse de Toulouse) dans la même sauteuse; faites-la dorer. Garnissez la pâte à pizza de friarielli et saucisses, un bon filet d’huile d’olive, et au four. Quelques minutes avant la fin de la cuisson,  ajoutez du fromage (fiordilatte ou provola fraîche, deux fromages à pâte filée comme la mozzarella), juste le temps qu’il fonde.

– Friarielli et saucisse peuvent aussi garnir des pâtes, orecchiette ou penne. Ou être ajoutés en fin de cuisson d’un risotto.