Pain pas du tout perdu, et ail des ours

L’ail des ours : cette jolie feuille verte au nom évocateur de grands espaces et de nature sauvage nous rend tous fous ! Dès le début du printemps, on en achète, on s’en gave… J’en avais fait un pistou tout simple, avec un rien de noix de cajou et de l’huile d’olive. Il m’en restait, comme il me restait du pain sec – je vous ai déjà dit que je détestais le gaspillage et que je ne jetais jamais rien.

Ail des ours

Alors, avec baguette et ail, j’ai fait ce qu’on pourrait appeler un pain perdu, un « bread  and butter pudding » – mais sans « butter » !

Pudding à l’ail des ours

 (Pour 6 personnes. Préparation : 30 min, 2 h à l’avance. Cuisson : 30 min.)

Ail des ours gratin servi

• 3/4 de baguette très très sèche…

• 30 g d’ail des ours : 1 belle poignée

• 2 œufs

• 500 g de lait cru, ou au moins entier

• 40 g de parmesan

• 1 poignée de noix de cajou

• 25 g de beurre

• noix muscade

• sel, poivre

1. Laissez tremper le pain dans de l’eau, 2 heures environ, en le retournant et en le cassant au fur et à mesure qu’il ramollit. Le trempage à l’eau permet de mettre moins de lait, donc d’obtenir un plat moins riche, plus léger.

2. Au bout de ce temps, allumez le four à 180° (th. 6). Cassez les œufs dans une grande terrine, ajoutez le lait, sel, poivre et muscade selon votre goût.

3. Égouttez le pain, émiettez-le grossièrement dans la terrine et mélangez.

4. Rincez l’ail des ours, essorez-le et ciselez-le. Ajoutez-le dans la terrine, avec les noix de cajou que vous cassez grossièrement et le parmesan que vous râpez sur une râpe Microplane®.

5. Versez la préparation dans un plat à four légèrement beurré – le mien fait 25 X 18 cm. Lissez avec une spatule et parsemez du reste de beurre en noisettes. Glissez dans le four chaud et laissez cuire 30 min environ, jusqu’à ce que le pain perdu soit pris et doré.

6. Servez ce pudding à la sortie du four – dans ce cas, utilisez une cuillère, car il est très souple –, tiède, à température ambiante ou même froid, coupé en tranches avec tomates, olives et les fleurs de l’ail des ours, que vous pouvez évidemment manger !