Un bon coup de Fourchette

Nicolas Mouton (un nom prédestiné ?) est l’heureux chef  de La Fourchette du Printemps : speed (dans le bon sens), grande gueule (un peu), Nicolas dit ce qu’il a à dire, ce qui l’agace dans sa profession, mais aussi ce qui le comble – la fidélité de ses clients par exemple, qui le suivent depuis qu’il a ouvert (en 2009), ou son étoile gagnée en 2011. Il est passé par de grandes maisons  – le Bristol et le Crillon – avant d’ouvrir son propre restaurant, histoire d’être seul maître à bord. Seul maître, pour une cuisine précise, savoureuse et élégante, des assiettes jolies et vraiment appétissantes.
La Fourchette du Printemps se trouve à quelques pas des Batignolles, quartier parisien en devenir s’il en est, où sont déjà implantées bon nombre de belles adresses. Alors, faites quelques pas de plus pour goûter à la cuisine de Nicolas Mouton.
Après Paris, Nicolas vient de reprendre la Brasserie La Place, à Chantilly où, outre la carte du déjeuner et du dîner, vous pouvez – matin et après-midi – déguster des croque-monsieur, mordre dans un sandwich, vous jeter sur des gaufres, vous délecter d’une tarte au citron meringué… Entre autres délices.

La première salle sur la rue.

La seconde salle.

Déjeuner

Pour commencer :

pre-entree
Foie gras poêlé, marrons, émulsion lait de coco, cacahuètes, croûtons et Espelette : excellente entrée en matière. Chaud et velouté.
Les entrées :

la-raviole
La raviole de pommes de terre, farcie de homard, tourteau et hareng, coulis d’herbes : une entrée fraîche et extrêmement parfumée.

les-langoustines
Les langoustines en carpaccio, tartare de daurade et d’huîtres, croûtons de crevettes grises : un goût iodé parfaitement maîtrisé.
Les plats :

les-saint-jacques
Les Saint-Jacques rôties, ragoût de bulots et raifort, carpaccio de betterave : parfaite cuisson des Saint-Jacques et puissance du raifort qui équilibre bien la douceur de la betterave.

la-volaille
Le suprême de volaille gratiné à la moelle, macaroni de foie gras et cèpes, sauce poulette  : une chair moelleuse et gratinée comme il faut ; une sauce réussie…
Le pré-dessert :

pre-dessert
Tarte sablée aux pommes, crème d’amande : en part entière ce serait parfait aussi !
Desserts :

le-mont-blanc
Le Mont-Blanc, meringue, crème de marrons et glace vanille : rien à dire, délicieux.

le-pamplemousse
Pamplemousse frais, sorbet pamplemousse, crème au thé jasmin, financiers à la pistache : très belle fraîcheur, du pamplemousse bien sûr, mais aussi du thé.
Menus : 55, 60 et 75 euros.

Invitée 

La Fourchette du Printemps
30 rue du Printemps, 75017 Paris
Tél. 01 42 27 26 97
E-mail : lafourchetteduprintemps@gmail.com

Brasserie La Place
8 place Omer-Vallon, 60500 Chantilly
Tél. : 03 44 58 23 30