Les nans ouïgours du marché de Huxi, à Shanghai

À Shanghai, non loin de la mosquée Huxi (la première de la ville à avoir rouvert, en 1979), se tient tous les vendredis un marché. Enfin, un marché… A vrai dire, ce n’en est pas vraiment un, si ce n’est pour les amateurs de fruits secs et de viande de mouton (les carcasses suspendues entières ou débitées sont largement présentes en début de marché). On parlera plutôt d’une succession de stands proposant brochettes, raviolis, pains… Toujours prête à me sacrifier, j’y ai goûté et… c’est très bon – un peu gras il est vrai, mais je n’en mange pas tous les jours !

nanouigour

Le petit film ci-après vous donne un aperçu de la préparation et de la cuisson des nans : c’est ainsi que les Ouïgours (la grande majorité des commerçants présents le sont) nomment ces pains. J’ai vu beaucoup de chalands les manger tels quels, tout chauds (comme moi), ou accompagnés d’une soupe, le plus souvent au bœuf et aux légumes. Ou encore (comme moi encore) avec des brochettes d’agneau où se mêlent chair et gras, cuites sur les braises, poudrées de cumin et de piment – qu’un étranger les demande sans cet ultime ingrédient, et toute la communauté ouïgour dans un rayon de 10 mètres rit de bon cœur… Dur d’assumer sa différence !

Marché musulman de Huxi
1328 Changde Lu, près d’Aomen Lu
Métro Changshou Lu

Tous les vendredis à partir de 11 h.