Ma sauce « bonne à tout », ou presque

Cette sauce verte pourrait être appelée pistou, parce qu’elle est mixée (elle aurait pu être préparée dans un mortier comme le veut la tradition) et parce qu’elle contient de l’ail, de l’huile d’olive et du fromage, mais ni pignons, ni basilic. Je l’appelle donc « sauce ». Et outre l’ail, l’huile et le fromage, elle contient des noix de cajou et de la sauge fraîche.

La sauge, parlons-en. Je l’adore, mais pas crue. Or, toutes les recettes de « pistou de sauge » que j’ai pu trouver en flânant sur le net étaient faites de sauge crue mixée. Pour moi, la sauge crue a un côté médicamenteux, puissant, qui laisse la bouche amère et pâteuse. Un peu comme la tige de l’artichaut. Je l’ai donc cuite avant de la mixer, et là… le parfum est exceptionnel, herbacé, fleuri, riche ! Goûtez la sauge en ses deux états, crue et cuite, et vous verrez !

Les noix de cajou, que j’aime beaucoup pour leur onctuosité, leur douceur et leur délicatesse, peuvent être remplacées par des noix de Grenoble, ou des amandes, comme vous aimez.

Une sauce « bonne à tout » ? Oui, dans des pâtes (comme un pistou bien sûr !), sur une viande grillée, des légumes vapeur ou rôtis au four, un filet de poisson, des crevettes sautées, dans une vinaigrette pour assaisonner une salade, des crudités ou des légumes cuits encore croquants… Je suis sûre que vous trouverez plein d’autres utilisations !

Sauce à la sauge rôtie

(Préparation : 15 min. Cuisson : 10 min.)

Sauce.jpg

• 20 grandes feuilles de sauge fraîche

• 100 g de noix de cajou nature, bio

• 150 g d’huile d’olive douce, pas trop verte

• 50 g de pecorino sec, grossièrement râpé

• 2 gousses d’ail

• Poivre

1. Faites chauffer la moitié de l’huile dans une petite poêle et ajoutez les feuilles de sauge. Laissez chauffer à feu doux – l’huile doit à peine frémir –, 5 min environ, jusqu’à ce que les feuilles soient croustillantes. Ajoutez les noix de cajou, mélangez 2 à 3 min, le temps que leur parfum s’exhale et retirez du feu.

2. Pelez les gousses d’ail (elles sont encore presque nouvelles et n’ont pas de germe, sinon, retirez-le) et râpez-le sur une râpe Microplane® au-dessus de la poêle, dans l’huile encore un peu chaude : l’ail va ainsi perdre un peu de sa puissance et parfumer encore plus l’huile.

3. Versez le contenu de la poêle dans le bol d’un blender, ajoutez le reste d’huile, le pecorino, et du poivre. Inutile de saler, le fromage apportera ce qu’il faut de sel. Mixez plus ou moins finement, selon vos envies, et réservez dans un bocal au réfrigérateur, 15 jours.

– Je ne vous donne pas le nombre de personnes, cela dépend de l’utilisation que vous en ferez. Mais vous utiliserez cette sauce par petites quantités tant elle est riche.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger cette recette, au format PDF, en cliquant sur l’image ci-dessous

IMG_0420vignette