Jium, cantine coréenne

Dans le 15e arrondissement de Paris, à deux pas de la rue du Commerce, Jium est un petit restaurant coréen qui a ouvert ses portes depuis quelques mois : une petite salle, lumineuse, 20 couverts, un joli carrelage au sol, de simples carreaux blancs pour séparer la cuisine ouverte de la salle, des tables en bois brut et leurs chaises dépareillées, des sets de table en papier recyclé et des menus imprimés sur des feuilles de classeur d’écolier. Sans oublier les paniers de courses encore pleins près de la porte, comme si l’on venait de rentrer du marché. Du coup, on les imagine pour le service du soir : tout donne à penser que l’on se trouvera bien en ce lieu qui respire la simplicité et la fraîcheur.

 

L’accueil est agréable, la place près de la fenêtre (que j’ai choisie, arrivée la première dans un restaurant encore vide) un peu frisquette – la porte est innocente, certains courants d’air mystérieux en étant responsables… Et ce, malgré le petit chauffage caché sous le tabouret SNCF (voir photo).

La cuisine – celle d’une bonne cantine comme on voudrait tous en trouver près de chez soi – est fraîche et délicieuse. Je n’ai pas osé les plats pimentés (ceux marqués d’un cercle rouge), le garçon m’ayant prévenue qu’ils étaient justement… pimentés. Comme il ignorait tout de mon niveau de tolérance au piment, il ne pouvait m’en dire plus. Cette tolérance n’étant pas très élevée, justement, je n’ai pas osé. J’y retournerai avec quelqu’un qui « supporte » !

Le repas en détail

Jium Entrées
Haemulpajon et mini-tonkatsu.

Haemulpajon : crêpe très croustillante aux crevettes, encornets, ciboules et courgettes. Excellent, pas gras du tout, et petite sauce soja-sésame délicieuse.

Mini-tonkatsu : comme au Japon, mais la viande est plus finement coupée, et en petites bouchées très craquantes, comme le chou blanc sur lesquelles elles reposent.

Jium Plat 1
Bibimbap.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibimbap : crudités et lamelles d’œuf, à compléter de riz et de sauce pimentée. Tout mélanger et savourer avec pickles, pomme de terre et kimchi doux.

Jium Plat 2
Bulgogi.

 

 Bulgogi : basse-côte de bœuf (origine France) longuement mijotée avec champignons et sauce de soja, oignons et ciboule. Délicieux, tout chaud et encore fumant dans sa petite cocotte Staub, avec pickles, pommes de terre et kimchi doux.

Jium Thé
Thé memil cha.

Memil cha : thé au sarrasin, à peine torréfié, donc très doux, et vous pouvez croquer les graines au fond du bol…

Jium
26 rue Thiphaine, 75015 Paris
Tél. : 01 45 75 20 00
Tous les jours sauf dimanche.

Réservation plus que conseillée, vu le nombre de personnes qui se sont vues refuser une table ce jour-là.

Menu du midi : 1 entrée + 1 plat : 13 euros (avec plats à + 1 ou + 2 euros).
Avec du thé, nous avons dépensé à deux, 36 euros. Un excellent rapport qualité-prix.