Des sablés pour le goûter

Oublier le froid, et croquer dans ces sablés pour un goûter chaleureux. Ou bien au petit déjeuner. Ou encore à n’importe quel moment de la journée. Juste pour se faire plaisir.

Sablés.jpg

Sablés épicés, chocolatés et citronnés

(Pour 12 gros sablés. Préparation : 15 min. Cuisson : 12 min. Repos : 2 h)< !–more–>• 150 g de chocolat haché *, noir et blanc mélangés

• 4 jaunes d’œufs

• 50 g de sucre blond

• 150 g de beurre mou, doux et demi-sel mélangé

• 240 g de farine de blé

• ½ sachet de levure chimique

• 1 cuil. à café bombée (ou plus) d’épices mélangées, à doser selon votre goût : vanille, cannelle, muscade, poivre

• Le zeste râpé d’1 citron bio

• 2 pincées de fleur de sel

1. Fouettez les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre en fouettant, puis la farine, la levure et les épices en les tamisant. Ajoutez le chocolat, le zeste de citron et la fleur de sel et mélangez rapidement la pâte à la main.

2. Formez en gros rouleau de pâte (6 cm de diamètre environ) et enroulez-le dans un film. Réservez 1 h au réfrigérateur.

3. Retirez le rouleau du froid et découpez 12 disques dans la pâte à sablé (avec un couteau bien aiguisé pour couper le chocolat sans tout écraser). Vous pouvez en couper plus si vous désirez des sablés plus fins. Déposez-les sur une plaque tapissée de papier sulfurisé et réservez encore 1 h au réfrigérateur.

4. 15 min avant la fin du temps de repos des sablés, préchauffez le four à 180° (th. 6). Glissez les sablés froids dans le four chaud et laissez cuire 12 min – un peu moins s’ils sont plus fins.

5. Retirez les sablés du four, laissez-les tiédir sur une grille avant de les croquer encore tièdes, ou à température ambiante.

* J’aime bien hacher le chocolat au couteau, pour avoir des morceaux inégaux, plus agréables à croquer. Mais vous pouvez évidemment utiliser un robot ou encore choisir des pépites toutes prêtes. J’avais du chocolat noir et du blanc, mais à vous de faire votre mélange avec d’autres chocolats : lait, praliné, caramel…

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger cette recette, au format PDF, en cliquant sur l’image ci-dessous

IMG_0733vignette