Pâtes acidulées

Une recette de pâtes toute simple, aux accents siciliens. Je voulais à l’origine la faire avec des linguines, mais vérification faite, je n’en avais plus… Je l’ai donc réalisée avec des gemelli et, ce n’est pas une surprise, c’était très bon ! Mangez ces pâtes dès qu’elles sont prêtes, pas vraiment chaudes, la  « citronnette » qui les enrobe étant à peine tiède. Et entre nous,  froid, c’était encore bon !

IMG_0982.jpg

Pâtes au citron, mais pas seulement…

(Pour 2 à 3 personnes. Préparation : 10 min. Repos : 20 min. Cuisson : 10 min.)

• 300 g de pâtes gemelli

• 1 citron jaune bio

• 130 g de pétales de tomates confites à l’huile *

• 30 g de petits câpres au sel **

• 30 g de chapelure

• 100 g d’huile d’olive fruité vert

• Persil ciselé

• Gros sel, poivre

1. Rincez les câpres, égouttez-les et laissez tremper 20 min environ dans de l’eau froide pour les dessaler.

2. Rincez le citron, épongez-le et râpez son zeste sur une Microplane ® au-dessus d’une assiette. Réservez. Coupez les tomates en lanières.

3. Égouttez les câpres, rincez-les une dernière fois, égouttez-les et épongez-les dans du papier absorbant. Faites chauffer 30 g d’huile dans une petite poêle et faites-y cuire les câpres jusqu’à ce qu’ils soient croustillants. Égouttez-les sur du papier absorbant. Ajoutez la chapelure dans leur huile de cuisson et laissez-la dorer, en mélangeant. Réservez.

4. Coupez le citron en deux, pressez-le au-dessus d’une sauteuse et ajoutez le reste de l’huile.

5. Faites cuire les pâtes al’dente à l’eau bouillante salée, égouttez-les et ajoutez-les dans la sauteuse. Posez sur feu très doux et mélangez en ajoutant suffisamment d’eau de cuisson des pâtes pour qu’elles soient enrobées d’un jus parfumé et acidulé. Ajoutez les tomates, mélangez et parsemez de câpres, de chapelure, de zeste de citron et de persil. Servez aussitôt. Poivrez et mélangez le tout dans votre assiette.

* Pétales de tomates confites à l’huile : j’ai choisi ceux-ci car les tomates sont charnues, et surtout sans peau !

** Petits câpres au sel : j’ai choisi ceux–ci, le format « piccolo » (petit), ils ne sont pas trop salés et délicieusement frais.