Du beurre et des algues

J’adore le beurre et j’adore les algues. Et donc, le beurre aux algues. J’en ai acheté 3 différents, à La Grande Épicerie. Je les ai testés. D’abord seuls, en très petites bouchées, puis sur une simple tranche de pain grillé, au petit déjeuner avec du thé genmaïcha – c’est l’un de mes petits déjeuners préférés… Et enfin sur des moules et du poisson vapeur.
Mais à vous de les imaginer autrement : étalés sur du pain pour accompagner des huîtres ou des crevettes, posés sur un filet de poisson grillé, des saint-jacques, des coquillages juste ouverts, des crevettes sautées… Et pourquoi pas, comme il m’arrive de le faire, dans un sandwich avec un bon jambon blanc en chiffonnade et du comté fruité (si si, je vous assure !).

Vous pouvez aussi préparer votre beurre aux algues en mélangeant votre beurre préféré (demi-sel, salé, aux cristaux de sel ou même doux) et des paillettes d’algues (ici ou ici, une seule variété ou un mélange), à température ambiante, avec une fourchette. Moulez alors le beurre obtenu et réservez-le au réfrigérateur.

Testons !

Je ne vous dirai pas lequel est mon préféré (vous allez sans doute le deviner, ou peut-être pas) car les trois sont intéressants. Et puis il n’y a rien de plus subjectif que le goût !

Bordier, Au Bon Beurre, Beillevaire

(Les compositions sont celles données sur les emballages. Et les prix, ceux de La Grande Épicerie, vous les trouverez sûrement à des prix plus raisonnables ailleurs, en particulier dans les boutiques des magasins du même nom).

Beurre Bordier

Beurre doux (96,2 %), sel (2,8 %), algues (1 %).

125 g, 4,20 euros.

• A l’œil : un beurre de couleur écrue soutenue avec des algues en très petits morceaux.

• Au goût : très agréable, bien équilibré bien qu’il me semble plutôt salé. Un regret : les algues ne se sentent pas vraiment sous la dent, mais leur goût est bien présent.  Excellent sur des moules ouvertes toutes chaudes.

Au Bon Beurre

Lait (origine EU), sel et fleur de sel aux algues ajoutés 3 % max, cocktail d’algues 2 % max (laitue de mer, dulse, nori).

125 g, 2,60 euros.

• A l’œil : un beurre très jaune avec des algues en gros morceaux mais peu nombreux.

• Au goût : le goût du beurre est plus puissant que celui des algues – pourtant, c’est apparemment le plus riche en algues –, il contient de la fleur de sel aux algues et un cocktail d’algues. Parfait fondu sur un filet de lieu vapeur.

Beillevaire

Beurre de baratte 96,7%, sel de mer 2,5%, algues marines (dulse et laitue de mer) 0,8%. Lait d’origine française.

125 g, 4,50 euros.

• A l’œil : un beurre très pâle avec des algues en morceaux assez gros et aux couleurs variées.

• Au goût : c’est l’iode et la fraîcheur des algues qui surprend dès la première bouchée. C’est extrêmement parfumé et la mâche des algues, très présente, est vraiment très agréable. Le roi des tartines !