Pas de pitié pour la boulette

Pas d’herbes fraîches pour parfumer la viande hachée que je venais d’acheter, mais de la belle et bonne roquette, bien piquante. Hachée, elle a apporté une pointe de fraîcheur verte parfaite. Et c’était très bon.

Boulettes.jpg

« Boulettes-roquette » au goût fumé

Pour 24 boulettes. Préparation : 30 min. Cuisson : 40 min.

• 400 g de steak haché

• 2 grosses poignées de roquette : 40 g

• 3 cébettes

• 20 g de chapelure maison (*)

• 20 g de ricotta fumée râpée (**)

• 10 g de parmesan râpé

• Muscade râpée

• Sel, poivre

La cuisson :

• 400 g de tomates concassées en boîte

• 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive

• Sucre, sel, poivre

1. Rincez roquette et cébettes et hachez-les finement au couteau. Mélangez-les avec la viande, la chapelure, les fromages râpés, quelques pincées de muscade, sel et poivre.

2. Travaillez bien le mélange à la main, puis formez 24 boulettes – vous pouvez les faire plus ou moins grosses, à votre goût.

3. Faites chauffer l’huile dans une sauteuse et faites-y dorer les boulettes en les faisant rouler dans l’huile. Versez alors la tomate, ajoutez quelques pincées de sucre, sel et poivre et laissez cuire 30 min environ, et à feu modéré, afin que la tomate réduise.

4. Servez ces boulettes chaudes, tièdes ou à température ambiante.

– J’ai servi les « boulettes-roquette » avec des artichauts et pommes de terre rôties : poivrades coupées en fins quartiers, dorées à l’huile d’olive puis réservées. Dans leur huile de cuisson, j’ai ajoutée de la pomme de terre déjà cuite à l’eau, en gros morceaux. Une fois ces dernières bien dorées, j’ai remis les artichauts dans les pommes de terre pour les réchauffer, un rien de fleur de sel et voilà ! Mais vous pouvez préférer des grosses pâtes assaisonnées de beurre et de sauce des boulettes, un mélange de légumes printaniers (petits pois, artichauts, navets, asperges…).

A température ambiante, ces boulettes sont délicieuses avec une simple salade verte à la vinaigrette rehaussée d’un rien d’ail nouveau, de quelques croûtons, de lamelles d’olives noires…

(*) Ne jetez pas le pain sec ou les parures du pain de mie. Laissez-les sécher à l’air puis mixez-les et réservez-les dans un bocal fermé.

(**) La ricotta fumée, « affumicata », a un goût fumé très intense. Vous la trouverez chez les bon fromagers ou dans les bonnes épiceries italiennes –  Rap ou Il Villagio à Paris, par exemple.

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger cette recette, au format PDF, en cliquant sur l’image ci-dessous

IMG_3257vignette.jpg