Saint-Jacques (suite, et pas fin)

Encore des Saint-Jacques ? Oui, j’adore ça. Celles-ci sont crues, fraîches et piquantes, douces et fruitées, avec des radis qui apportent un irrésistible croquant. Une entrée d’une grande simplicité et joliment colorée.

St-Jacques radis.jpg

Saint-Jacques et radis

(Pour 2 personnes. Préparation : 10 min.)

• 4 noix de Saint-Jacques

• Radis mélangés*

• 2 feuilles de shiso

• 3 quartiers de mandarine satsuma**

• Huile de sésame

• Graines de sésame

1. Coupez chaque noix de Saint-Jacques en 3 ou 4 lamelles et répartissez-les dans des petites assiettes ou bols.

2. Rincez le radis noir ; pelez les autres radis. Coupez ces radis sur une mandoline, en bâtonnets – bien sûr, vous n’utiliserez que peu de radis, l’équivalent de 3 à 4 cuillerées à soupe, utilisez le reste râpé cru ou en fines lamelles dans toutes sortes de salade, râpé cru sur des légumes rôtis, un risotto, sauté en petits cubes…

3. Ciselez le shiso et mélangez-le aux radis, en ajoutant 1 cuillerée à café d’huile de sésame. Mélangez bien en ajoutant le jus rendu par un quartier de satsuma que vous pressez. Répartissez ces radis dans les assiettes et parsemez de graines de sésame.

4. Ajoutez un quartier de satsuma dans chaque assiette, versez un filet d’huile de sésame sur les Saint-Jacques et parsemez de graines de sésame. Servez aussitôt et pressez les quartiers de satsuma sur les Saint-Jacques au moment de déguster.

– Je n’ai volontairement pas mis de sel dans cette recette, l’équilibre me semblant parfait avec le piquant de certains radis et la douceur des Saint-Jacques et du jus de satsuma. Mais vous pouvez bien sûr parsemer le tout de quelques pincées de fleur de sel.

* Les radis ont la particularité d’avoir une chair croquante et piquante, enfin… plus ou moins piquante. Parmi ceux que j’avais acheté au marché, un rose particulièrement doux, un vert légèrement piquant et un noir très piquant. La joie des mélanges.

** La satsuma est une mandarine précoce originaire du Japon, qui a la particularité d’avoir un zeste vert, qui le reste à maturité, et une chair très orange et douce.

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger cette recette, au format PDF, en cliquant sur l’image ci-dessous

C10A0007-C765-40FB-BADB-58C79AC2FA1Evignette