Quelques nuances de rouge

J’ai laissé mûrir cette grosse tomate achetée au marché et sa belle couleur rouge m’a donné envie de la marier avec… du rouge !

TomateGrosse.jpg

La voici devenue salade acidulée et fraîche à savourer très vite avant l’arrivée de l’automne qui déjà pointe le bout de son nez à Paris, aujourd’hui.

TomateSalade

Tomate en salade rouge

(Pour 2 à 4 personnes. Préparation : 10 min.)

• 1 grosse tomate mûre à point : 600 g environ

• 4 radis rouges

• 3 oignons violets

• Huile d’olive goût intense

• Sumac

1. Pelez la tomate : inutile de la plonger dans l’eau puis de la rafraîchir, la peau d’une tomate mûre s’en va toute seule, il suffit de piquer la tomate en un point et de tirer doucement la peau avec le couteau. Coupez la tomate en morceaux de 1 à 2 cm en retirant ou pas les graines, à votre goût.

2. Rincez les radis, épongez-les et coupez-les en fines rondelles. Pelez les oignons et émincez-les.

3. Mettez tomates, radis et oignons dans un saladier, ajoutez un filet d’huile et mélangez. Parsemez de sumac et servez.

– Si vous attendez avant de servir, les tomates vont donner beaucoup d’eau : plongez-y des morceaux de pain, c’est délicieux !

– Pas de sel, vous garderez ainsi la douceur de la tomate mûre, mais du sumac qui apporte une délicieuse acidité. Le sumac est la baie d’un petit arbuste qui pousse des rivages de la Méditerranée jusqu’en Asie. Séchée, elle prend une couleur rouge brique. Elle était très prisée dans la cuisine romaine, avant l’arrivée du citron. Elle  est vendue entière ou moulue. Vous trouverez du sumac dans les épiceries orientales, ou sur le net ici et ici.

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger cette recette, au format PDF, en cliquant sur l’image ci-dessous

Une réflexion sur “Quelques nuances de rouge

Les commentaires sont fermés.