Jaune comme une tomate

La tomate, c’est rouge. Non, c’est aussi vert, jaune, noir, violet… Et aussi zébrée en différents tons. La mienne était une grosse tomate ananas, au jaune délicatement strié de rose. Elle était douce, fruitée, tendre et je l’ai tout naturellement mariée avec les pêches jaunes qui murissaient dans le même compotier, avec leurs jolies joues roses et leur parfum irrésistible.

La recette est toute simple et ne demande pas de proportions. Juste une association évidente, avec le basilic thaï qui pousse sur ma fenêtre. Et les baies roses, pour la couleur et la fraîcheur. Et le tout est une délicieuse entrée estivale – profitons-en, il fait encore beau ces jours-ci.

Carpaccio jaune rosé

TOMATES-PECHES-

• Tomate ananas mûre à point

• Pêches jaunes mûres à point

• Basilic thaï

• Huile d’olive goût intense

• Baies roses, ou votre poivre préféré

1. Pelez la tomate : comme je vous l’expliquais dans ma recette précédente, inutile de la plonger dans l’eau puis de la rafraîchir, la peau d’une tomate mûre s’en va toute seule, il suffit de piquer la tomate en un point et de tirer doucement la peau avec le couteau. Coupez la tomate en fines tranches.

2. Rincez les pêches et épongez-les : ne les pelez pas, vous perdriez beaucoup de leur parfum. Coupez-les en fines tranches.

3. Dressez sur une ou plusieurs assiettes, en les alternant, tranches de tomate et tranches de pêches. Ajoutez un filet d’huile, parsemez de feuilles et fleurs de basilic thaï et de quelques baies roses que vous écrasez entre vos doigts.

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger cette recette, au format PDF, en cliquant sur l’image ci-dessous