Les poissons de Poiscaille

Poiscaille, c’est un joli mot d’argot, un peu suranné. Mais c’est aussi un site où l’on peut acheter des produits de la mer. Et acheter ce type de produits par Internet, c’est pas du tout évident. Mais si, comme moi, vous habitez Paris, êtes petite-fille d’un pêcheur méditerranéen et adorez le poisson, vous savez bien que le bon poisson y est rare et cher. Bien sûr, j’achète quelquefois au marché ou chez le poissonnier de mon quartier, mais comme je suis exigeante et assez maniaque, si, si, il faut le dire, j’en achète peu, parce que je suis rarement contente de ce que je vois. J’ai donc pris un abonnement à Poiscaille et j’en suis absolument ravie. Et fière, parce que je permets à des petits pêcheurs de vivre – et pêcheuses ou pêcheures ? Oui, parce qu’il y a des femmes qui font ce magnifique métier. Donc pas de gros bateaux et de pêche qui abîme les fonds marins et détruit la ressource. Les poissons arrivent en point-relais ou chez vous, 48 heures après la pêche. Et lorsque j’ai ouvert le dernier paquet reçu, une exquise odeur d’algues et de marée vivante m’a assaillie. Deux merveilles, un petit lieu jaune et une grosse dorade grise, qui m’ont donné envie de cuisiner sans attendre, avec ce que j’avais dans ma cuisine : des pommes de terre et des tomates, plus des cocos cuits dans mon frigo, et quelques autres ingrédients. 

Voici donc deux recettes, toujours faciles. 

 

Lieu jaune, pommes de terre et cocos

Pour 2 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 1 h. 

• 1 lieu jaune de 200 g, vidé et écaillé

• 150 g de pommes de terre 

• 2 grosses cuillerées de coco de Paimpol cuits

• 1 tomate mûre 

• 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive

• 1 gousse d’ail 

• 1 noisette de gingembre

• 1 clou de girofle

• Ciboulette ciselée 

• Sel, poivre

1. Levez les filets du poisson et réservez tête et arêtes. 

2. Rincez la tomate, coupez-la en cubes. Pelez ail et gingembre et hachez-les grossièrement.

3. Faites chauffer l’huile dans une casserole et faites-y à peine blondir ail et gingembre. Ajoutez la tête et les arêtes du poisson et mélangez. Versez 1/2 litre d’eau, ajoutez les clous de girofle et laissez mijoter 15 min.

4. Pelez les pommes de terre et coupez-les en rondelles de 2 mm. Pour plus de facilité, utilisez une mandoline. 

5. Filtrez le bouillon dans une sauteuse et ajoutez les pommes de terre. Portez à ébullition et laissez frémir 16 à 18 min : piquez les pommes de terre, elles doivent être juste tendres. Ajoutez alors les cocos et mélangez délicatement. Posez les filets de poisson sur les légumes, couvrez et laissez cuire 4 à 5 min, jusqu’à ce que le poisson soit juste cuit. 

6. Répartissez les légumes et le jus de cuisson dans 2 assiettes, déposez les filets de poisson dessus et poivrez ; parsemez de ciboulette et servez aussitôt. 

 

 

Dorade, pommes de terre et tomates 

Pour 4 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 50 min. 

• 1 dorade grise de 750 g environ, vidée et écaillée

• 400 g de pommes de terre 

• 2 grosses tomates mûres

• 1 dl de bouillon (volaille, légumes) ou d’eau

• 1 cuillerée à soupe de pignons 

• Basilic ciselé

• 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive goût intense

• Sel, poivre

1. Préchauffez le four à 180° (th. 6). Pelez les pommes de terre et coupez-les en rondelles de 2 mm. Pour plus de facilité, utilisez une mandoline. Pelez les tomates et hachez grossièrement leur pulpe. 

2. Huilez légèrement un plat à four pouvant contenir le poisson bien à plat. Étalez-y les pommes de terre et parsemez de tomate. Versez le bouillon, salez et glissez au four. Laissez cuire 30 min. 

3. Salez et poivrez la dorade sur les deux faces et posez-la sur les pommes de terre précuites. Laissez cuire la dorade 20 min. 

4. Hachez grossièrement les pignons. 

5. Lorsque le poisson est cuit, levez-en les filets et répartissez-les dans 4 assiettes. Entourez de pommes de terre et parsemez de basilic et de pignons. 

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger cette recette, au format PDF, en cliquant sur l’image ci-dessous