Charlotte et Kalamata, avec un rien de Brunswick

Avec ce qu’il y avait dans ma cuisine (des pommes de terre charlotte, des oignons rouges de Brunswick, et des olives de Kalamata), j’ai fait une recette simple, au goût puissant, et franchement délicieuse – bon, je n’irais pas vous donner une recette que je n’aimerais pas quand même ! 

Pommes de terre rôties-fondantes aux oignons et olives

(Pour 3 à 4 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 40 min.)

Lire la suite

Cookies

Après les petits gâteaux napolitains, exotiques, voici un autre type de gâteau, tout droit venu des Etats-Unis et étrangement plus proche de nous : le cookie. Il en existe nombre de recettes et celle que vous allez découvrir ci-dessous a été réalisée avec beurre et crème. Parce qu’il me restait de la crème et que je ne voulais pas la gâcher – je détester jeter, je passe mon temps à imaginer toutes sortes de stratagèmes pour utiliser au mieux ce qui reste dans mon frigo.

Lire la suite

Poireaux-pommes de terre et scones aux fromages

Exaspérés par le froid, la neige, le brouillard ? À quelque chose hiver agonisant sera bon. J’ai décidé de vous donner encore quelques forces avec ces exquis scones, à savourer avec tous types de soupes (je vous en suggère une, poireaux-pommes de terre), encore de saison malgré tous les efforts du printemps naissant…

La soupe poireaux-pommes de terre

(Pour 4 à 6 personnes. Préparation : 30 min. Cuisson : 30 min) Lire la suite

Shanghai à la baguette

À Shanghai, comme partout où se concentrent des Français, les boulangeries fleurissent, balises et carrefours de la communauté francophone et au-delà. Mais le pain que l’on trouve dans ces magasins n’est pas toujours, loin s’en faut, d’une qualité transcendante – c’est même un euphémisme.

img_8185

Chez Lost Bakery (758 Julu lu), Lire la suite

Shanghai teasing

Le 1er mars ouvrira à Shanghai, au coeur de l’Ancienne Concession Française, à deux pas du Consulat de France, une très belle maison : un restaurant imaginé par l’un de nos chefs français bien-aimés. Le lieu est superbe, le projet impressionnant, ambitieux, et j’ai eu la chance de le visiter, encore en plein chantier. Je vous en dirai plus bientôt et, pour vous mettre l’eau à la bouche, une simple photo…

restaurantshanghai

Les nans ouïgours du marché de Huxi, à Shanghai

À Shanghai, non loin de la mosquée Huxi (la première de la ville à avoir rouvert, en 1979), se tient tous les vendredis un marché. Enfin, un marché… A vrai dire, ce n’en est pas vraiment un, si ce n’est pour les amateurs de fruits secs et de viande de mouton (les carcasses suspendues entières ou débitées sont largement présentes en début de marché). On parlera plutôt d’une succession de stands proposant brochettes, raviolis, pains… Toujours prête à me sacrifier, j’y ai goûté et… c’est très bon – un peu gras il est vrai, mais je n’en mange pas tous les jours !

nanouigour

Le petit film ci-après Lire la suite

Araku, le café passé au filtre d’Akrame

Une nouvelle marque de café débarque à Paris en ce mois de janvier 2017. Un café bio, venu tout droit d’Araku, à l’est de l’Inde – une vallée qui s’étend sur 350 km2, où les caféiers poussent à l’ombre de chênes argentés, de manguiers et d’eucalyptus, chaude le jour, fraîche la nuit, et dont le sol est riche en fer… Bref, autant d’éléments qui  permettent de produire un café d’une exceptionnelle richesse aromatique.

En 2001, Araku, devenue marque, fonde une coopérative destinée à fédérer les petits fermiers locaux, tous propriétaires de leur terre, pour leur donner plus de poids. Aujourd’hui, le projet collectif est devenu une belle entreprise de commerce équitable qui rassemble 10 000 fermiers de 520 villages.

cafe-araku

Et le café lui-même ? Lire la suite

Shanghai, c’est chaud !

C’est l’histoire de deux Shanghaïens d’adoption, Kobe et Andrew, un Manchou et un Américain, qui étaient faits pour se rencontrer. En l’occurrence, la main du destin se prénommait Gabriel, un ami commun français qui, les voyant avec fascination, chacun de son côté, dans tous les lieux où ils dînaient, sortir de leurs poches des petits flacons de sauce rouge bien pimentée, décida de les mettre en relation.

img_7967

Dans un premier temps, Kobe et Andrew Lire la suite

Pommes aux fruits secs, caramel myrtilles-citron

Une nouvelle recette extraite des douze que j’ai créées pour Maison Brémond 1830. Une recette caméléon, excellente en version salée – essayez-la avec un foie gras poêlé, un magret ou une pintade rôtis – ou sucrée, avec un flocon de crème fouettée, un yaourt de brebis bien onctueux, ou une simple crème anglaise au rhum.
La photo est signée Edouard Sicot.

pommes-ro%cc%82ties

Pommes aux fruits secs, caramel myrtille-citron
(Pour 4 personnes. Préparation : 20 min. Cuisson : 15 min.)

Lire la suite

Thon-coco, salade simple

L’une des salades de l’été. À vous d’y ajouter des tomates, cerise ou en petits cubes, ou des radis en fines rondelles, de remplacer le thon à l’huile par du thon grillé, et de proposer le tout avec d’épaisses tranches de pain grillé…

SaladeHaricotsThon

 (Pour 2 à 3 personnes. Préparation : 30 min. Cuisson : 40 min.)

Lire la suite

Ida, carbonara, et cætera

Accueil souriant, espace lumineux, banquettes noires et chaises rouges, sol noir et blanc, on se sent tout de suite bien chez Ida.
Ida, c’est le nom de la sœur adorée de Denny Ambroisi, le chef star de cette jolie maison.
Ida, c’est LE restaurant italien du moment à Paris, la référence pour la carbonara (Vous saurez tout à ce sujet dans la vidéo incluse).

Denny a ouvert sa maison il y a juste un an, après avoir travaillé  Lire la suite

Quand Olivier Roellinger cuisine pour Paul Gauguin

IMG_1210

Dans De l’art et du cochon, émission diffusée sur Arte le dimanche 13 mars et consacrée au tableau de Paul Gauguin Le Repas, Olivier Roellinger affirme, en conclusion : « J’aurais bien aimé préparer ce plat pour Gauguin ». Le plat ? Un homard breton, accompagné de bananes (les bananes fei – présentées sur le tableau –, quotidien des Tahitiens, qui ne se consomment que cuites), quelques pousses d’épinard… Où  l’on  retrouve les couleurs des tableaux de Gauguin. A voir, ci-après.

http://www.arte.tv/guide/fr/053436-003-A/de-l-art-et-du-cochon