Somen aux gambas, jus coco

Pour les pâtes japonaises de Nagasaki, les somen et les udon (des pâtes de blé tendre, très éloignées des pâtes italiennes que nous avons l’habitude de consommer), j’ai créé huit recettes, faciles, amusantes, adaptées à nos palais pas forcément très coutumiers des saveurs asiatiques. En voici une nouvelle, en prime, d’une grande simplicité !
Somen gambas-coco

(Pour 2 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 10 min.)

Lire la suite

Morgenster, une huile d’olive d’Afrique du Sud

Emmanuelle Dechelette, fondatrice du concept Olio Nuovo Day, m’a offert récemment un flacon d’huile d’olive nouvelle d’Afrique du Sud,  issue d’oliviers qui poussent à une demi-heure du Cap, dans la propriété Morgenster : lisez sur leur site (dans About>The History) l’histoire de la maison et des premiers oliviers arrivés d’Italie en 1992, qui ont depuis essaimé dans tout le pays. Cette huile est  étonnante : très puissante, ardente mais pas au point de vous laisser la gorge irritée, assez amère, et très légèrement onctueuse.

HuileSA

Lire la suite

Asperges, amandes et somen

Les somen sont des pâtes japonaises à base de farine de blé. Extrêmement fines, elles cuisent en un clin d’œil, et sont aussi bonnes tièdes que froides. Avec asperges et amandes, elles sont exquises en ces beaux jours printaniers. Allez, un peu de verdure !

Picture illustrating a post on elisabethscotto.com

 Asperges, amandes et somen

(Pour 2 à 3 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 10 min.)

Lire la suite

La polenta de riz noir, un goût différent

Aller chez Rap c’est comme, enfant, entrer dans un magasin de jouets : on y découvre toujours des surprises (et on rêve de tout !). Ce jour-là, j’ai craqué pour une polenta complète de riz noir, jolie poudre grise piquetée de noir qui, par la magie de la cuisson, se transforme en une préparation étrangement violette, dont la texture et le goût n’évoquent en rien la polenta de maïs. Plus douce, légèrement plus gluante, elle garde beaucoup de souplesse (morbida, c’est écrit  sur le paquet !). J’ai cherché  à la mettre en valeur dans la recette qui suit, mais sachez aussi qu’elle est délicieuse, toute chaude, toute simple, en accompagnement de plats mijotés ou en sauce.

PolentaRisoNero OK

Polenta violette, fromage et crudités

(Pour 4 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 15 min.)

Lire la suite

Pasta e piselli, comme à Naples

Puisque la toile ne bruisse que de pasta alla carbonara (la vraie bonne recette est ici, entre autres… avec, en plus, le savoureux texte de Floriana), moi j’ai choisi de vous parler d’autres pâtes, celles aux petits pois, comme on les prépare à Naples. Parce que les petits pois, c’est maintenant !

Pastaepiseli

A Naples, il y a plusieurs manières de les préparer : comme des pâtes traditionnelles cuites à l’eau puis ajoutées à l’assaisonnement ; précuites, leur cuisson se terminant dans l’assaisonnement ; ou enfin cuites directement dans l’assaisonnement, en y ajoutant ce qu’il faut d’eau. C’est cette dernière méthode, plus inhabituelle, que j’ai choisi de vous faire découvrir. Et non, ce ne sont pas des « one pot pasta ». Et oui, c’est très bon. Lire la suite

L’artichaut épineux, un cœur à prendre !

Avec leurs feuilles effilées, terminées par des épines terriblement piquantes, ils sont redoutables ! Alors, manipulez ces artichauts délicatement, en les tenant par la base – attention, la tige est, elle aussi, hérissée de nombreux petits piquants. Bref : prenez des gants !

1.Artichauts

Une fois les plus grosses feuilles retirées, goûtez les plus tendres, crues, tout simplement, et vous serez surpris par leur douceur. Vous pouvez savourer les cœurs crus, à la croque-au-sel, ou en les plongeant dans une vinaigrette pas trop agressive (huile d’olive fruitée noir, plus douce, et jus de citron, par exemple).

Pour ma part, comme il me restait quelques agretti (voir recette ici) de ma ballade chez Terroirs d’Avenir, j’ai improvisé cette salade… Lire la suite

Les agretti ou le goût du printemps

Les agretti – petit mot qui sonne joyeux à mon oreille -, aussi nommés “barba dei frati” (barbe des frères, entendez “moines”), sont très couramment cuisinés en Italie. Cette plante vivace du bassin méditerranéen pousse au bord de la mer, comme sa cousine la salicorne. Elle est aussi cultivée, le plus souvent en eau salée, et récoltée lorsque ses tiges ne font pas plus d’une vingtaine de centimètres ; plus grandes, les tiges sont trop fermes.

1.Agretti.jpg

En Italie, on les aime très simplement : ébouillantés ou cuits à la vapeur, pas plus de quelques minutes, et servis tels quels avec un filet d’huile d’olive et de jus de citron. Je les ai préparés avec des linguine, et vous y retrouverez huile et citron, mais pas en jus.  Cru, c’est frais, vif et acidulé, avec un puissant goût d’herbe. Cuit, c’est toujours légèrement acidulé et ça rappelle l’épinard, mais en bien mieux – ça reste croquant sous la dent. Je les ai  trouvés chez Terroirs d’avenir, tout comme des artichauts épineux (recette à venir)

Linguine aux agretti

Lire la suite

Les friarielli, toute mon enfance dans un bouquet

A la maison, leur légère et délicieuse amertume valait aux friarielli qui poussaient dans le jardin potager de mon grand-père d’être appelés « brocoli amers ». Je ne sais comment ils étaient arrivés jusqu’en Algérie. Sans doute dans les bagages de ceux qui revenaient de Naples. Car « friarielli » est leur nom napolitain – à Rome on les appelle « brocoletti » et dans les Pouilles « cime di rapa ». On les cueillait juste avant que les boutons floraux n’éclosent, ou en tout début de floraison lorsque commencent à apparaître quelques jolies fleurs jaunes d’or.

1.Friarielle

Lire la suite

Puntarella : drôle de frimousse

Elle ne ressemble pas à grand chose, la puntarella, à mi-chemin entre un pissenlit géant et un bouquet de grosses asperges. Il s’agit tout simplement d’une variété de chicorée, la chicorée de Catalogne, que l’on trouve tout l’hiver sur les marchés italiens, entière ou déjà préparée, en lamelles prêtes à être assaisonnées – les Italiens vendent beaucoup de légumes déjà préparés : fèves ou petits pois  écossés, cœurs d’artichauts nageant dans leur eau citronnée…

4.Puntarellacouleur

Lire la suite