Shanghai teasing

Le 1er mars ouvrira à Shanghai, au coeur de l’Ancienne Concession Française, à deux pas du Consulat de France, une très belle maison : un restaurant imaginé par l’un de nos chefs français bien-aimés. Le lieu est superbe, le projet impressionnant, ambitieux, et j’ai eu la chance de le visiter, encore en plein chantier. Je vous en dirai plus bientôt et, pour vous mettre l’eau à la bouche, une simple photo…

restaurantshanghai

Les nans ouïgours du marché de Huxi, à Shanghai

À Shanghai, non loin de la mosquée Huxi (la première de la ville à avoir rouvert, en 1979), se tient tous les vendredis un marché. Enfin, un marché… A vrai dire, ce n’en est pas vraiment un, si ce n’est pour les amateurs de fruits secs et de viande de mouton (les carcasses suspendues entières ou débitées sont largement présentes en début de marché). On parlera plutôt d’une succession de stands proposant brochettes, raviolis, pains… Toujours prête à me sacrifier, j’y ai goûté et… c’est très bon – un peu gras il est vrai, mais je n’en mange pas tous les jours !

nanouigour

Le petit film ci-après Lire la suite

Shanghai, c’est chaud !

C’est l’histoire de deux Shanghaïens d’adoption, Kobe et Andrew, un Manchou et un Américain, qui étaient faits pour se rencontrer. En l’occurrence, la main du destin se prénommait Gabriel, un ami commun français qui, les voyant avec fascination, chacun de son côté, dans tous les lieux où ils dînaient, sortir de leurs poches des petits flacons de sauce rouge bien pimentée, décida de les mettre en relation.

img_7967

Dans un premier temps, Kobe et Andrew Lire la suite

Oh, la belle vie au Clair de la Plume !

Dans le village historique de Grignan, magnifique carte postale de la Drôme provençale, existe un hôtel-restaurant ouvert 365 (ou 366) jours par an – assez rare pour être signalé. Il s’appelle Le Clair de la Plume et, depuis 2013, y officie un jeune chef passionné et passionnant, Julien Allano. J’y suis allée pour caver la truffe… Hélas encore absente, ou presque ! En tout cas, aucune n’était assez mûre ni assez parfumée pour Gusto et Hélice – les deux chien truffiers dont je vous parlerai plus loin.

Le Clair de la Plume, une jolie maison rose, sa verrière et ses chambres chargées d’histoire.

Lire la suite

Restaurant W : Edward (et Nicolas) aux mains d’argent

C’est au cœur de l’Ardèche, sur les terres du Domaine de Saint-Clair, que se niche W, restaurant atypique dont les cuisines sont tenues par le chef Edward Cristaudo, tout aussi atypique que le lieu où il exerce ses talents.

Le 22 octobre 2016, j’ai eu le privilège d’y goûter un dîner imaginé par Cristaudo et son invité d’un soir, le chef Nicolas Ablaoui, lauréat de l’émission Hell’s Kitchen 2016. Un dîner qu’on dira… Allez, osons « rock’n’roll » – à l’image de ces deux garçons.

w
Le restaurant doit son nom au « W » présent dans le prénom du chef, mais est aussi une forme d’hommage au célèbre « Edward aux mains d’argent » de Tim Burton (1990).

Lire la suite

Takashi Kinoshita, jeune talent Gault&Millau 2017 Bourgogne-Franche-Comté

Je vous avais dit ici que ce chef était un très grand. Le voici récompensé par le Gault&Millau 2017. C’est une belle nouvelle pour lui et le Château de Courban. Allez goûter sa cuisine, elle en vaut vraiment la peine.

le-chef

Voici ce que j’en disais en septembre 2016, après une exquise soirée au Château de Courban où il officie :

« Le chef, Takashi Kinoshita, est japonais. Tout jeune, ce Tokyoïte de naissance savait déjà qu’il serait cuisinier, au grand dam de sa famille. Après l’école hôtelière, Takashi travaille dans un restaurant français de Tokyo, puis arrive dans notre pays pour y faire ses classes chez Jean-Claude Billoux : « C’est la découverte totale ! Tellement différent de ce que je n’avais vu que dans les livres : le pâté en croûte, les fruits, la concentration des goûts si particulière à la cuisine française pour nous qui travaillons la subtilité du dashi (LE bouillon japonais). Je suis ensuite parti en Belgique où j’ai découvert le goût fumé, aussi bien pour la charcuterie que pour la volaille et le poisson. Enfin, j’ai travaillé à Vaison-la-Romaine, chez le regretté Robert Bardot : nous nous comprenions très bien, il était lillois et je connaissais la cuisine du Nord. Je suis à Courban depuis un peu plus d’un an. J’aime travailler les produits de la région, comme la viande, qui vient d’un boucher de Troyes, et nous allons agrandir le potager. Le pain est fait ici, avec de la farine qui vient de Chatillon-sur-Seine ; quant aux poissons, ils arrivent de Bretagne ». A la question : Quel chef admirez-vous ? Takashi Kinoshita répond : « Gagnaire, Robuchon et Piège ». Allez vite goûter sa cuisine, c’est vraiment celle d’un “très grand ” !»

L’article complet est ici.

Susana et la chocolaterie

Tournez le dos à Chinatown en suivant Mott St. (nous sommes à New York), vous arrivez à Nolita – qui depuis qu’il n’est plus un coin de Little Italy s’est transformé en un quartier de boutiques, bars et restaurants branchés. Là, à quelques pas d’une poignée de vieilles échoppes chinoises, vous trouverez une toute petite boutique, moderne et lumineuse, ouverte en 2014 par Susana Yoon : Stick With Me.

Susana Yoon a eu plusieurs vies avant de devenir chocolatière. Mais en 2010, la voilà qui décide d’étudier à The International Culinary Center avant de travailler au Café Boulud puis de rejoindre l’équipe du célèbre restaurant Per Se où, grâce à Thomas Keller,  elle se perfectionne dans la confection des chocolats.

Lire la suite

La vie de Château à Courban

Lorsque Pierre Vandendriessche, décorateur lillois, se porte acquéreur d’une vieille bâtisse à Courban, dans la Côte d’Or, il y voit d’abord l’occasion de se procurer une simple maison de vacances familiale. Hélas, les enfants de la famille auront vite fait de quitter le nid fantasmé par leurs parents, et Pierre et son épouse se retrouvent rapidement dans une maison soudain devenue trop grande. Le couple va bientôt louer des chambres aux chasseurs de passage – d’autant que la région, au Nord de la Bourgogne, à la limite de la Champagne, est très giboyeuse. Ainsi va germer peu à peu l’idée de faire de la demeure un hôtel et naîtra, quelques années plus tard, le Château de Courban, ravissant hôtel 4 étoiles pourvu d’une excellente table.

Depuis 2012, ce sont les enfants de Pierre, Frédéric et Jérôme, qui sont aux manettes. Vous ne pouvez les manquer, ils sont d’une élégance et d’une originalité remarquables. Je ne vous en dis pas plus, à vous de les découvrir !

Lire la suite

Greenmarket, une folie new-yorkaise

Faire un tour à New York sans aller au Greenmarket d’Union Square est inconcevable. Né il y a pile 40 ans, ce marché fut le premier du genre. Il y en a aujourd’hui une cinquantaine, à Manhattan, dans le Bronx, le Queens, à Brooklyn et à Staten Island. Le principe ? Permettre aux producteurs locaux de vendre directement, sans intermédiaire. Ils ne sont pas tous bio, mais tous travaillent dans le respect de la terre, de l’eau et du sol de leurs propriétés. Et, petit plus, vous pouvez discuter avec eux et leur poser toutes les questions qu’il vous plaira (allez donc faire ça en grande surface !).

En cette fin août, il y faisait très chaud, mais tout était beau, frais et faisait terriblement envie – la prochaine fois, juré, je loue un appartement pour pouvoir cuisiner ces magnifiques produits !

Quelques images et quelques producteurs

Un petit aperçu de ce que j’ai vu ce jour-là. Sur le site du Greenmarket, vous trouverez la liste de tous les producteurs et des autres Greenmarkets de New York. Et en cliquant sur le Greenmarket de votre choix, vous aurez la liste des producteurs et leurs jours de présence.

Nordwich Meadows Farm, un très grand étal, d’une richesse incroyable

Lire la suite

The India Club

India club

Soyons réalistes : la cuisine n’y est pas exceptionnelle. Mais le lieu oui. On se croirait retourné à la grande époque d’une Grande-Bretagne dans sa toute puissance coloniale. Vous grimpez au 1er étage où se trouve le bar où vous pouvez grignoter en sirotant whisky ou bière ; et au deuxième, le restaurant avec ses grandes tables en bois, ses plantes près des bow windows et ses serveurs indiens pur jus, en vestes blanches un peu passées. Prenez simplement un curry, du riz et de la bière. Juste pour le folklore.

The India Club

2nd Floor, Strand Continental Hotel, 143 Strand, London, WC2R 1JA