Ma sauce « bonne à tout », ou presque

Cette sauce verte pourrait être appelée pistou, parce qu’elle est mixée (elle aurait pu être préparée dans un mortier comme le veut la tradition) et parce qu’elle contient de l’ail, de l’huile d’olive et du fromage, mais ni pignons, ni basilic. Je l’appelle donc « sauce ». Et outre l’ail, l’huile et le fromage, elle contient des noix de cajou et de la sauge fraîche.

La sauge, parlons-en. Je l’adore, mais pas crue. Or, toutes les recettes de « pistou de sauge » que j’ai pu trouver en flânant sur le net étaient faites de sauge crue mixée. Pour moi, la sauge crue a un côté médicamenteux, puissant, qui laisse la bouche amère et pâteuse. Un peu comme la tige de l’artichaut. Je l’ai donc cuite avant de la mixer, et là… le parfum est exceptionnel, herbacé, fleuri, riche ! Goûtez la sauge en ses deux états, crue et cuite, et vous verrez !

Les noix de cajou, que j’aime beaucoup pour leur onctuosité, leur douceur et leur délicatesse, peuvent être remplacées par des noix de Grenoble, ou des amandes, comme vous aimez.

Une sauce « bonne à tout » ? Oui, dans des pâtes (comme un pistou bien sûr !), sur une viande grillée, des légumes vapeur ou rôtis au four, un filet de poisson, des crevettes sautées, dans une vinaigrette pour assaisonner une salade, des crudités ou des légumes cuits encore croquants… Je suis sûre que vous trouverez plein d’autres utilisations !

Sauce à la sauge rôtie

(Préparation : 15 min. Cuisson : 10 min.)

Sauce.jpg

Lire la suite

Falafels tout pois-chiches

Il y a longtemps que l’envie de me colleter à nouveau avec les falafels me trottait dans la tête… J’ai rééxaminé les recettes que j’avais déjà pu donner, ici ou là : elles ne me satisfaisaient plus, tant il est vrai que la cuisine évolue. J’ai fouillé le net et j’ai été attirée par celle de Bernard, ce charmant jeune homme à qui j’avais prédit (oui, oui, je suis aussi un peu voyante… !) le meilleur à notre première rencontre. Et je ne me suis pas trompée ! Donc merci Bernard pour l’inspiration, et voici ma version : elle est 100% pois-chiches alors que l’on mélange souvent pois-chiches et fèves sèches.

Falafels.jpg

Falafels

(Pour 6 personnes. Préparation : 40 min. Cuisson : 20 min. Repos : 20 h environ.)

Lire la suite

Pasta, fagioli e datterini / Pâtes, haricots et tomates

Profitons des dernières merveilles de cette fin d’été : les tomates datterini et les haricots à écosser (je vous en avais déjà parlé ici). Avec des pâtes, de l’huile d’olive et un rien de gingembre, voici une recette facile, un plat complet parfait pour ces jours frisquets…

 Pasta.jpg

Pasta, fagioli e datterini ou pâtes, haricots et tomates

 (Pour 5 à 6 personnes. Préparation : 20 min. Cuisson : 45 min.)

Lire la suite

Maquereau mariné aux goûts acidulés

Il y a plein de beaux maquereaux sur les marchés en ce moment ! Profitez-en pour tester cette recette que j’ai réalisée pour la Maison Brémond, avec l’une de ses délicieuses huiles parfumées et l’un de ses condiments balsamiques. C’est facile à faire, frais et parfait pour… s’imaginer encore en été.

La photo est signée Édouard Sicot.

Maquereau mariné.jpg

Maquereau mariné, framboise et citron

(Pour 4 personnes. Préparation : 30 min. Repos : 4 h.) 

Lire la suite

Tomates cerise et tartines de fin d’été

Lorsque le terroir italien vous offre ce qu’il a de mieux, à savoir d’exquises tomates cerises allongées, les datterini, sucrées comme des bonbons, et que vous les avez croquées telles quelles et dans toutes les salades possibles, il ne vous reste qu’à les cuire. Rôties rapidement au four – il fait trop chaud aujourd’hui pour une longue cuisson : 33 degrés à Paris en cette fin août (dernière canicule avant l’année prochaine ?). Donc une cuisson rapide, comme celle des haricots à écosser, et qui ne sont jamais meilleurs qu’aussitôt cuits, encore tièdes.

Crues
Avant cuisson.
Cuites
Après cuisson.

Tartines fin d’été

(Pour 4 tartines. Préparation : 30 min. Cuisson : 1 h.)

Lire la suite

Anchois frais au citron

Je vous ai déjà parlé anchois, mais anchois au sel et à l’huile. Au tour maintenant des anchois frais. J’en ai trouvé cet été sur le marché de Croix-de-Vie et je me suis empressée de faire cette recette, que nous réalisions lorsque j’étais enfant, avec les anchois que mon grand-père pêcheur ramenait le matin, d’une fraîcheur exceptionnelle, bien entendu. Nous y ajoutions origan et vin blanc (que j’ai remplacé ici par du jus de citron). Une recette de bord de mer et de vacances…

Anchois frais au citron

(Pour 4 personnes. Préparation : 30 min. Cuisson : 5 min.)

anchois

 

Lire la suite

Pois-chiches noirs, black is beautiful !

Des pois-chiches noirs c’est inhabituel, c’est surprenant, c’est esthétique, bref : c’est joli comme tout. J’avais donc craqué pour cette presque rareté.
Après le traditionnel bain d’eau fraîche, je les ai fait cuire comme il se doit. Et le résultat ne m’est pas apparu formidable. En tout cas, impossible d’en faire une salade : leur peau était extrêmement dure et très difficile à ôter. Il ne me restait donc qu’à les mixer… Ce que j’ai fait, d’où un houmous différent, à la jolie couleur – inhabituelle – et à la très agréable texture. Je vous raconte.

 

Houmous de pois-chiches noirs

Pour 8 personnes. Préparation : 20 min. Cuisson : 1 h 30. Repos : 12 h.

Lire la suite