Adobo ou le plaisir du vinaigre en cuisine

J’adore le vinaigre dans la cuisine. Quand je dis vinaigre, je parle de vinaigre cuit, pas de son avatar le plus courant, dans vinaigrettes ou marinades. Il n’apporte pas comme on pourrait le croire (le craindre ?) sa seule acidité, mais aussi des parfums, une liaison, une texture, une douceur certaine. Bien entendu, cela dépend des vinaigres : balsamique, il sera doux et velouté ; de riz ou de pomme, il sera fruité et à peine acidulé ; de vin rouge il sera très aromatique ; de miel, il apportera douceur et moelleux ; de xérès il offrira ses arômes boisés… Goûtez et amusez-vous.

Le plat que je vous propose ici, l’adobo, est tel que je l’ai dégusté aux Philippines : tendre et extrêmement parfumé. Mais arrangé à ma sauce, avec ajout d’orange, de muscade et de girofle, de patate douce et de poireau.  Vous pouvez aussi imaginer cet adobo sans riz, mais sur un couscous de chou-fleur, une polenta moelleuse, un petit épeautre pilaf…

Adobo.jpg

Adobo de porc comme aux Philippines

(Pour 4 personnes. Préparation : 20 min. Cuisson : 1 h.)

Lire la suite

Poireaux confits

On ne les aime pas vraiment ces pauvres poireaux, ils ne semblent bons que pour la vinaigrette, pour distraire les pommes de terre ou se prélasser lascivement dans une soupe. On n’y pense pas, ou peu, comme légumes, seuls. Ils sont pourtant excellents, comme ceux-ci, à la fois doux et parfumés, tendres et croustillants. Allez, réhabilitons le poireau !

Poureaux

Poireaux confits, sucre et sel

(Pour 2 à 3 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 30 min.)

Lire la suite

Poireaux-pommes de terre et scones aux fromages

Exaspérés par le froid, la neige, le brouillard ? À quelque chose hiver agonisant sera bon. J’ai décidé de vous donner encore quelques forces avec ces exquis scones, à savourer avec tous types de soupes (je vous en suggère une, poireaux-pommes de terre), encore de saison malgré tous les efforts du printemps naissant…

La soupe poireaux-pommes de terre

(Pour 4 à 6 personnes. Préparation : 30 min. Cuisson : 30 min) Lire la suite

Granolas 3 X 2

Le granola, je n’en suis pas folle. Enfin, j’aime bien, mais… de temps en temps. Alors acheter des granolas hors de prix, qui vont s’éventer ou rancir, non merci. J’ai décidé de fabriquer le mien, enfin les miens : un salé et un sucré. Autant s’amuser. Et 3 X 2, parce que 3 X 200 g, c’est on ne peut plus simple ! Et comme toujours avec moi, choisissez les flocons, les oléagineux et les fruits secs que vous préférez, mais le mieux est de varier.

Salé avec un chèvre (ici bonde de Gâtine) moelleux; sucré avec un fromage blanc (ici labneh libanais)

Granolas 3 X 2

(Préparation : 20 min. Cuisson : 20 min.)

Lire la suite

Un romanesco, trois possibilités

Le romanesco ou « chou romanesco », est d’abord un objet fractal (si, si, allez voir et vous découvrirez comment la nature sait nous faire rêver). Mais là n’est pas notre propos du jour… Ici, nous parlons surtout cuisine : je vais donc vous dévoiler comment un joli romanesco (oui, c’est très joli un romanesco, avec ses fleurettes pointues et sa couleur tendre) s’est transformé en trois recettes et comment, ce faisant, je n’ai pas jeté une seule miette de ce légume.

Romanesco.jpg

Trois recettes :

Velouté tout simple / Fleurettes aux pignons / Salade au sésame 

Le romanesco pesait environ 750 g (je vous épargne les 753 ou 758…), les parures (les feuilles extérieures et les trognons des fleurettes) pesaient 250 g et le trognon (le cœur du romanesco pelé) 60 g.

Les trois recettes seront parfaites pour 3 ou 4 personnes (sauf la salade si vous la dégustez seule), mais rien ne vous oblige à tout manger le même jour…

Lire la suite

Le cédrat, je ne m’en lasse pas…

Je sais, je vous en ai déjà parlé, du cédrat (ici et ici). Mais je ne m’en lasse pas quand vient l’hiver : en confiture, en tartines, confit… Là, j’ai réalisé une salade tout fraîche qui trouverait parfaitement sa place au cœur de l’été. Nous sommes en hiver ? Je sais, je n’ai pas oublié : profitons-en pour faire le plein de vitamines et rêver aux beaux jours.

Le cédrat d’aujourd’hui, venu de Corse et acheté au Bel Ordinaire, était particulièrement doux et fruité, à peine acidulé – même son zeste était très peu agressif.

Cédrat

Cédrat coupé

En faire une salade

Servez cette salade telle quelle ou faites-en un petit plat complet avec câpres, olives, filet de thon, anchois… Ou accompagnez-en un poisson ou des crevettes grillés ou au four, un filet de volaille cuit au bouillon, une côte de porc grillée…

Salade.jpg

Trois crudités toutes simples

(Pour 2 personnes. Préparation : 15 min.)

Lire la suite

Poireaux-pommes de terre, et cabillaud

La soupe poireaux-pommes de terre, c’est un peu le marronnier de l’hiver : il fait froid (enfin pas vraiment ici, à Paris, en tout cas pour l’instant), c’est réconfortant, c’est tout simple à préparer… Et en plus, ça ne coûte pas cher. J’avais donc envie de cette petite soupe, mais en plus, il me restait un morceau de cabillaud – pas du « filet de cabillaud », je parle là de « vrai » cabillaud, découpé dans un gros poisson par le poissonnier…

N’achetez pas les  filets déjà préparés, ils coûtent beaucoup plus cher, leur traçabilité n’est vraiment pas évidente, et en prime la fraîcheur n’est pas toujours au rendez-vous ! Choisissez donc un morceau et demandez à votre poissonnier de le préparer.

J’ai donc ajouté à ma soupe de base du cabillaud, et une petite sauce magique !

Poireau, pdt, cabillaud.jpg

Soupe poireaux-pommes terre, cabillaud pimenté

(Pour 4 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 20 min.)

Lire la suite