Un romanesco, trois possibilités

Le romanesco ou « chou romanesco », est d’abord un objet fractal (si, si, allez voir et vous découvrirez comment la nature sait nous faire rêver). Mais là n’est pas notre propos du jour… Ici, nous parlons surtout cuisine : je vais donc vous dévoiler comment un joli romanesco (oui, c’est très joli un romanesco, avec ses fleurettes pointues et sa couleur tendre) s’est transformé en trois recettes et comment, ce faisant, je n’ai pas jeté une seule miette de ce légume.

Romanesco.jpg

Trois recettes :

Velouté tout simple / Fleurettes aux pignons / Salade au sésame 

Le romanesco pesait environ 750 g (je vous épargne les 753 ou 758…), les parures (les feuilles extérieures et les trognons des fleurettes) pesaient 250 g et le trognon (le cœur du romanesco pelé) 60 g.

Les trois recettes seront parfaites pour 3 ou 4 personnes (sauf la salade si vous la dégustez seule), mais rien ne vous oblige à tout manger le même jour…

Lire la suite

Le cédrat, je ne m’en lasse pas…

Je sais, je vous en ai déjà parlé, du cédrat (ici et ici). Mais je ne m’en lasse pas quand vient l’hiver : en confiture, en tartines, confit… Là, j’ai réalisé une salade tout fraîche qui trouverait parfaitement sa place au cœur de l’été. Nous sommes en hiver ? Je sais, je n’ai pas oublié : profitons-en pour faire le plein de vitamines et rêver aux beaux jours.

Le cédrat d’aujourd’hui, venu de Corse et acheté au Bel Ordinaire, était particulièrement doux et fruité, à peine acidulé – même son zeste était très peu agressif.

Cédrat

Cédrat coupé

En faire une salade

Servez cette salade telle quelle ou faites-en un petit plat complet avec câpres, olives, filet de thon, anchois… Ou accompagnez-en un poisson ou des crevettes grillés ou au four, un filet de volaille cuit au bouillon, une côte de porc grillée…

Salade.jpg

Trois crudités toutes simples

(Pour 2 personnes. Préparation : 15 min.)

Lire la suite

Poireaux-pommes de terre, et cabillaud

La soupe poireaux-pommes de terre, c’est un peu le marronnier de l’hiver : il fait froid (enfin pas vraiment ici, à Paris, en tout cas pour l’instant), c’est réconfortant, c’est tout simple à préparer… Et en plus, ça ne coûte pas cher. J’avais donc envie de cette petite soupe, mais en plus, il me restait un morceau de cabillaud – pas du « filet de cabillaud », je parle là de « vrai » cabillaud, découpé dans un gros poisson par le poissonnier…

N’achetez pas les  filets déjà préparés, ils coûtent beaucoup plus cher, leur traçabilité n’est vraiment pas évidente, et en prime la fraîcheur n’est pas toujours au rendez-vous ! Choisissez donc un morceau et demandez à votre poissonnier de le préparer.

J’ai donc ajouté à ma soupe de base du cabillaud, et une petite sauce magique !

Poireau, pdt, cabillaud.jpg

Soupe poireaux-pommes terre, cabillaud pimenté

(Pour 4 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 20 min.)

Lire la suite

Pâtes acidulées

Une recette de pâtes toute simple, aux accents siciliens. Je voulais à l’origine la faire avec des linguines, mais vérification faite, je n’en avais plus… Je l’ai donc réalisée avec des gemelli et, ce n’est pas une surprise, c’était très bon ! Mangez ces pâtes dès qu’elles sont prêtes, pas vraiment chaudes, la  « citronnette » qui les enrobe étant à peine tiède. Et entre nous,  froid, c’était encore bon !

IMG_0982.jpg

Pâtes au citron, mais pas seulement…

(Pour 2 à 3 personnes. Préparation : 10 min. Repos : 20 min. Cuisson : 10 min.)

Lire la suite

Epine-vinette et soupe orange

L’épine-vinette, c’est frais, acidulé, et bourré d’épines (attention à la manipulation des branches, si vous avez comme moi la chance d’en avoir quelques-unes venues d’Iran par une amie d’amie – oui oui, c’est ça la solidarité dans les découvertes culinaires !). Cette fraîcheur pimpante remplace à merveille les quelques gouttes de jus de citron qui peuvent ensoleiller un plat, et ça a de la mâche! Et puis c’est joli, non ? J’ai décidé de l’associer à une jolie soupe colorée et parfumée. A vos cuillères !

IMG_0815

Velouté orange, coriandre et épine-vinette

(Pour 4 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 30 min.)

Lire la suite

La saison des potirons

Ils vont nous accompagner de longs mois, les potirons ! On va même en avoir marre très vite, et rêver de tomates. Mais laissons de côté nos rêves hors saison, et préparons-nous à décliner à l’infini, ou presque, cette grande famille à la vaste palette de goûts et de couleurs. Commençons par ces chaussons fourrés de potimarron, faciles à faire et doucement épicés.

Chaussons 1

Chaussons potimarron

(Pour 25 chaussons environ. Préparation : 40 min. Cuisson : 1 h.)

Lire la suite

Ma sauce « bonne à tout », ou presque

Cette sauce verte pourrait être appelée pistou, parce qu’elle est mixée (elle aurait pu être préparée dans un mortier comme le veut la tradition) et parce qu’elle contient de l’ail, de l’huile d’olive et du fromage, mais ni pignons, ni basilic. Je l’appelle donc « sauce ». Et outre l’ail, l’huile et le fromage, elle contient des noix de cajou et de la sauge fraîche.

La sauge, parlons-en. Je l’adore, mais pas crue. Or, toutes les recettes de « pistou de sauge » que j’ai pu trouver en flânant sur le net étaient faites de sauge crue mixée. Pour moi, la sauge crue a un côté médicamenteux, puissant, qui laisse la bouche amère et pâteuse. Un peu comme la tige de l’artichaut. Je l’ai donc cuite avant de la mixer, et là… le parfum est exceptionnel, herbacé, fleuri, riche ! Goûtez la sauge en ses deux états, crue et cuite, et vous verrez !

Les noix de cajou, que j’aime beaucoup pour leur onctuosité, leur douceur et leur délicatesse, peuvent être remplacées par des noix de Grenoble, ou des amandes, comme vous aimez.

Une sauce « bonne à tout » ? Oui, dans des pâtes (comme un pistou bien sûr !), sur une viande grillée, des légumes vapeur ou rôtis au four, un filet de poisson, des crevettes sautées, dans une vinaigrette pour assaisonner une salade, des crudités ou des légumes cuits encore croquants… Je suis sûre que vous trouverez plein d’autres utilisations !

Sauce à la sauge rôtie

(Préparation : 15 min. Cuisson : 10 min.)

Sauce.jpg

Lire la suite