Conficake cédrat et conficake potiron

À court de sucre ? Du calme, vous avez de la confiture… Oui vous savez, celle qui traîne depuis trop longtemps au frigo, ou que vous n’aimez pas vraiment en l’état. Alors utilisez-la pour réaliser un cake. D’ailleurs, dans le cas présent, j’ai choisi ma confiture de cédrat – que j’ai en grande quantité ! – et une confiture de potiron faite l’an dernier et que je trouve un peu tristounette… C’est un jeu d’enfant (d’ailleurs ils peuvent facilement le faire, les enfants, avec un simple fouet électrique, inutile de mobiliser le robot). Et c’est très bon, moelleux, et peu sucré, enfin, juste ce qu’il faut. Croquez ces cakes à l’heure du thé ou au petit-déjeuner, et tièdes, ils sont encore meilleurs.  Avec une cuillerée de confiture ?

Les épices : ce ne sont là que des propositions, choisissez celles que vous aimez, mélangez-les selon vos envies.

Les moules : ce sont les miens, ils sont plutôt petits et peu évasés. J’ai acheté le premier à Londres, et le second à New York (vous savez presque tout de mes bagages au retour de vacances !).

Conficakes 1
A gauche, conficake cédrat ; à droite, conficake potiron.

Conficake cédrat

(Pour 6 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 40 min.)

Lire la suite

Une salade aux goûts d’été

Les fruits rouges et noirs de l’été, la fraîcheur du basilic, les huiles fruités et les condiments acidulés de la Maison Brémond 1830  = une recette des plus faciles, que j’ai réalisée l’été dernier. A préparer avec les fruits de saison du marché ou du jardin, en variant les plaisirs : ajoutez fraises des bois, pêches ou abricots, brins de menthe ou d’estragon… Bref, amusez-vous. Et savourez au petit déjeuner ou en fin de repas avec un yaourt grec, ou en entrée d’un léger repas estival.

IMG_0107.JPG
(Photo ©Edouard Sicot)

Salade d’été, balsamique framboise et basilic

(Pour 4 personnes. Préparation : 10 min.)

• 8 figues, vertes et noires

• 8 tomates cerise rouges ou d’autres couleurs, mûres mais encore fermes, sucrées (comme celles de Sicile)

• 500 g de petites fraises (j’ai choisi les mara des bois, pour leur parfum, mais prenez vos préférées)

• 500 g de framboises

• 125 g de myrtilles

• 125 g de groseilles

• 2 cuillerées à soupe de condiment balsamique framboise

• 2 cuillerées à soupe d’huile au basilic

• Basilic

1. Rincez les fruits, épongez-les. Écrasez la moitié des framboises et des fraises dans une passoire et ajoutez à la pulpe obtenue le condiment framboise et l’huile. Mélangez.

2. Rincez tomates et figues ; coupez les tomates en deux et les figues en quatre, sans en séparer les quartiers.

3. Répartissez tous les fruits dans quatre assiettes. Nappez-les de coulis fruité à l’huile de basilic. Parsemez de feuilles de basilic et servez aussitôt, ou réservez quelques heures au frais.

=> S’il n’y a plus d’huile au basilic, choisissez celle à la mandarine.

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger cette recette
au format PDF en cliquant ici.

La confiture de citron, anti-gaspi et ultra-facile

Que faites-vous des citrons une fois que vous les avez pressés et/ou râpés ? Vous les jetez ? Ou bien vous les utilisez pour parfumer une eau, un jus de fruits, un bouillon… ? Mais il en reste toujours, non ? Chez moi, c’était le cas, car j’adore le citron… Puis, j’ai songé à ce que m’ont dit Benoît Castel et Christophe Gueguen-Marcantoni, deux grands professionnels, gourmands comme des chats.

Le premier m’a donné la recette d’une confiture d’orange où il exploite l’orange entière : il la blanchit puis la congèle avant de la cuisiner.
Le second m’a expliqué que la pectine se trouve surtout dans le ziste et le zeste mais, pour faire les confitures, il a des techniques de professionnel que moi, pauvre cuisinière de base, je n’ai pas !

J’ai cogité… Et un jour, j’ai trouvé !

J’ai congelé les quartiers de citron (bio, hein !) utilisés (mettez-les dans une boîte ou un sachet que vous complèterez au fur et à mesure) et je n’ai pas perdu la moindre pectine ! Suivez ma recette et régalez-vous (enfin j’espère !).

Confiture de citron OK

Lire la suite

Brownies

Le plus simple des riz au lait

La cuisson du riz est chose complexe qui divise le monde. À Chacun ses a priori : certains s’affolent en nous voyant le plonger dans l’eau bouillante, d’autres sont révoltés à l’idée d’y mettre du sel, d’autres encore ont des haut-le-coeur en nous surprenant en train de le rincer avant cuisson…  Bref, on ne réconciliera pas tout le monde. Tant mieux.

Pour cette recette, j’ai voulu aller au plus simple (non non, pas parce que c’est à la mode !), juste pour voir si ça marchait. Et le résultat a été excellent, offrant un riz parfaitement onctueux. A vous de jouer.

Riz au lait 3

Riz au lait

Lire la suite

Noisettes et chocolat : mariage magique

Lors d’un récent voyage en Italie, j’avais acheté de la farine de noisettes et des noisettes torréfiées hachées. Des ingrédients que je n’ai pas l’habitude de travailler (en tout cas pour la farine). Alors quoi de plus naturel, de plus spontané, que de les marier à du chocolat ? Quoi de plus simple qu’un cake ? La farine de noisette apporte du gras, donc un irrésistible moelleux; quant aux noisettes, elles craquent sous la dent et c’est délicieux !

Choconoisette 1.jpg

Cake choconoisette

(Pour 6 à 8 personnes. Préparation : 20 min. Cuisson : 40 min.)

Lire la suite

Pommes aux fruits secs, caramel myrtilles-citron

Une nouvelle recette extraite des douze que j’ai créées pour Maison Brémond 1830. Une recette caméléon, excellente en version salée – essayez-la avec un foie gras poêlé, un magret ou une pintade rôtis – ou sucrée, avec un flocon de crème fouettée, un yaourt de brebis bien onctueux, ou une simple crème anglaise au rhum.
La photo est signée Edouard Sicot.

pommes-ro%cc%82ties

Pommes aux fruits secs, caramel myrtille-citron
(Pour 4 personnes. Préparation : 20 min. Cuisson : 15 min.)

Lire la suite