Cookies

Après les petits gâteaux napolitains, exotiques, voici un autre type de gâteau, tout droit venu des Etats-Unis et étrangement plus proche de nous : le cookie. Il en existe nombre de recettes et celle que vous allez découvrir ci-dessous a été réalisée avec beurre et crème. Parce qu’il me restait de la crème et que je ne voulais pas la gâcher – je détester jeter, je passe mon temps à imaginer toutes sortes de stratagèmes pour utiliser au mieux ce qui reste dans mon frigo.

Lire la suite

Des biscuits napolitains pour occuper les enfants (3)

Et de trois, pour ce petit voyage parmi les gourmandises napolitaines, avec les roccocò, après les mostaccioli et les susamielli. Des biscuits croquants délicieusement parfumés, créés par les religieuses du couvent de la Maddalena, près de Naples, et qui doivent leur nom au mot français “rocaille” (pensez à la fois au baroque et aux formes arrondies des rocailles qui décorent nos jardins).

Traditionnellement, pour les attendrir, on trempe les roccocò dans un verre de vermouth, de marsala ou de spumante. Les miens sont à la fois moelleux et croquants, pour que tous puissent en profiter sans avoir, obligatoirement, à faire trempette !

Roccocò.jpg

Roccocò

(Pour 13 à 15 biscuits. Préparations : 30 min. Cuisson : 30 min.)

Lire la suite

Des biscuits napolitains pour occuper les enfants (2)

Après les mostaccioli, voici comme promis les susamielli. Comme les premiers, il ne sont préparés qu’avec sucre, farine, amandes et miel. Donc les intolérants s’y retrouvent là-aussi.

D’aucuns disent que le nom de ces gâteaux dérive de leur forme en S, d’autres qu’ils ont pour origine la Grèce, en hommage à la déesse Déméter, ou encore parce qu’ils étaient couverts de sésame (sesamo e miele : sésame et miel)… Qu’importe, goûtons-les, ils sont délicieux !

(2) Demain, les roccocò.

Susamielli.jpg

Susamielli

(Pour environ 25 gâteaux. Préparation : 30 min. Cuisson : 15 min.)

Lire la suite

Des biscuits napolitains pour occuper les enfants… (1)

Noël, Jour de l’An = vacances. Pour occuper les enfants, voici une recette typique de Noël à Naples, les mostaccioli ou mustaccioli. Des petits gâteaux qui changent. Et, pour les intolérants, ils ne contiennent ni œufs ni produits laitiers.
(1), parce que demain, vous aurez la recette des susamielli.

Mostaccioll.jpg

Mostaccioli

(Pour 40 biscuits environ. Préparation : 30 min. Cuisson : 15 min. Repos : 1 h.)
Lire la suite

Du shiso dans la crème anglaise, 2

Je vous  parlais il y a quelques jours de mon nouveau livre, Du shiso dans la crème anglaise, aux Éditions de l’épure. Il sort aujourd’hui en librairie. J’y donne des recettes mettant en vedette des ingrédients de notre quotidien, comme le poivre, ou plus exotiques, comme le shiso justement. Mais des recettes décalées. Bref un traité de liberté culinaire !

Shiso.jpg
Feuilles de shiso.

Le shiso ou perilla de Nankin est, comme son nom l’indique, originaire de Chine. Il embaume les cuisines asiatiques et, depuis quelques années, les plats de nos chefs. Il se vend dans les épiceries exotiques et, surtout, pousse facilement dans nos jardins. Lire la suite

Confiture de maras des bois

A Saint-Gilles-Croix-de-Vie, il y avait encore des fraises, les plus parfumées, les maras des bois. Et, m’a dit la charmante vendeuse Audrey – qui a pris la place de Jean-Marc  –, jusqu’à fin septembre. Je me suis régalée à les confiturer.

Confiture.jpg

Confiture de maras des bois

(Préparation : 20 min. Repos : 40 min. Cuisson : 20 min.)

Lire la suite

L’homme vs la machine

Depuis quelque temps, j’explore le robot Magimix Cook Expert – mais si, vous savez bien, l’un de ces appareils qui font tout ou presque à votre place. Je n’ai rien ni pour ni contre – j’ai même, à un moment, adapté des recettes classiques pour le plus connu d’entre eux…  Et je n’ai pas été vraiment convaincue. Pas du tout même.

La machine peut-elle remplacer la main humaine ? J’ai fait l’expérience sur la crème anglaise, cette crème qui demande que l’on touille et retouille le mélange œufs-sucre-lait pendant une dizaine de minutes. Avec le robot cuiseur, vous n’avez plus rien à faire, juste à peser, et à opérer deux manipulations. Parfait sur le papier.

L’homme ou la machine ?

Qui de la machine ou de la spatule tenue par une main humaine (la mienne) donnera le meilleur résultat ? Regardez l’image, que je n’ai absolument pas retouchée : à gauche, la crème touillée par ma blanche main, à droite celle concoctée par le robot.

– La texture ? Elle ne passe pas vraiment à l’image, mais la crème anglaise à la main est dix fois plus veloutée.

– la couleur : celle à la main est beaucoup plus jaune.

– Le goût ? Y a pas photo : la crème anglaise à la main a un vrai goût de… crème anglaise ! Celle de Monsieur Robot, bien que cuite à 83°, la température « officielle » de la crème anglaise (vous pouvez grimper à 89-90° sans dommage, mais attention, jouez alors avec la casserole en la posant et la retirant de la source de chaleur pour éviter le  coup de chaud totalement néfaste), est beaucoup trop liquide et « sent » l’œuf.

Moralité

Touiller pendant 10 min, franchement ce n’est pas si compliqué !

Le Magimix Cook Expert

Les robots cuiseurs ne font pas tout, et ne remplaceront jamais la main humaine. Mais le Magimix Cook Expert reste une machine très intéressante : vous y ferez d’excellentes soupes, des risottos presque aussi bon que ceux que vous touillez pendant 18 min (les Italiens vont me détester ! ), préparerez parfaitement toutes les pâtes, hacherez parfaitement tout ou presque, réaliserez de la glace pilée… On peut y adapter un cuit-vapeur et toutes sortes de râpes parfaites pour les légumes. Mais avec cette machine, et toutes les autres, vous devrez apprendre à cuisiner autrement.

Cèmes anglaises.jpg

La crème anglaise

(Préparation : 15 min. Cuisson : 15 min.)

Lire la suite