Les agretti, encore et toujours…

Je vous ai déjà parlé des agretti (ici, , et là aussi). J’adore leur pointe d’amertume, leur délicat goût herbacé et leur fraîcheur, et je cherche toujours une nouvelle manière de les préparer.  J’avais déjà donné une recette de pâtes, fort différente. Ici je les ai mariés avec de la poutargue, l’un de mes autres dadas. Poutargue que j’ai bien sûr utilisée crue, juste râpée au moment de servir, mais aussi légèrement cuite, chauffée afin d’accentuer sa saveur marine si puissante.

À Paris, vous trouverez des agretti chez Rap, Terroirs d’avenir ou Eataly (où je me suis fournie cette fois-ci).

Agretti2.jpg

Agretti, poutargue et linguine

(Pour 2 à 3 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 10 min.)

Lire la suite

Les pommes de terre, je ne m’en lasse pas…

Qu’elles soient sapées en robe des champs, débitées en frites, écrasées en purée ou que sais-je encore, j’adore les pommes de terre. Allez, je l’avoue, Parmentier est un de mes héros ! Et quand je n’ai pas envie de trop réfléchir mais tout de même de me faire plaisir, j’improvise une salade. Comme celle-ci, qui m’a permis de terminer un petit bout de poutargue de thon. J’ai finalement préféré utiliser cette dernière chaude, ce qui lui fait perdre étonnamment de sa puissance, la transformant en un parfait condiment qui vous dispense d’ajouter sel ou poivre.

Pommes de terre, poutargue et pignons

(Pour 4 à 6 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 20 min.)

Lire la suite

Salade d’un printemps à venir

Elle n’est pas vraiment printanière, ma salade, mais elle en a tout l’air, avec la fraîcheur des feuilles de salade castelfranco piquetée de rose et les lamelles acidulées du radis pamplemousse. Mais il y a aussi de la betterave cuite, tout ce qu’il y a de plus hivernal !
Et je l’ai faite sans rien peser, ce n’est vraiment pas nécessaire. A vous de doser comme il vous plaira !

  Salade OK.jpg

Lire la suite