Le gâteau du dimanche, ou les joies du placard

Plus d’œuf, plus de beurre… Mais un placard toujours bien rempli. Voyons : lait végétal, huile, confiture, cacao… Tout va bien ! Et en plus, à Paris, il fait un temps glacial en ce 13 mai, le printemps est passé rapidement la semaine dernière et il ne reste qu’à attendre son retour. Alors autant se retrouver devant un gâteau réconfortant et une tasse de thé, un café ou un chocolat, bien au chaud, en regardant la grisaille au-dehors…

Le gâteau du dimanche.jpg

Le gâteau du placard

(Pour 6 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 25 min.)

Lire la suite

Le cédrat, je ne m’en lasse pas…

Je sais, je vous en ai déjà parlé, du cédrat (ici et ici). Mais je ne m’en lasse pas quand vient l’hiver : en confiture, en tartines, confit… Là, j’ai réalisé une salade tout fraîche qui trouverait parfaitement sa place au cœur de l’été. Nous sommes en hiver ? Je sais, je n’ai pas oublié : profitons-en pour faire le plein de vitamines et rêver aux beaux jours.

Le cédrat d’aujourd’hui, venu de Corse et acheté au Bel Ordinaire, était particulièrement doux et fruité, à peine acidulé – même son zeste était très peu agressif.

Cédrat

Cédrat coupé

En faire une salade

Servez cette salade telle quelle ou faites-en un petit plat complet avec câpres, olives, filet de thon, anchois… Ou accompagnez-en un poisson ou des crevettes grillés ou au four, un filet de volaille cuit au bouillon, une côte de porc grillée…

Salade.jpg

Trois crudités toutes simples

(Pour 2 personnes. Préparation : 15 min.)

Lire la suite

Amandes, oranges et piment, trio grisant

C’est l’hiver, Paris est gris et pluvieux. Juste l’envie de se réchauffer le corps et le cœur avec ce dessert frivole, doucement corsé – ne vous inquiétez pas, ce piment n’est que légèrement piquant, malgré ce que pourrait faire penser son nom de « cheveux du diable ». Et puis si vous n’aimez pas, n’en mettez pas. Rien n’est jamais obligatoire avec moi.

Gâteau amandes....jpg

Gâteau d’amandes, oranges pimentées

(Pour 6 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 25 min.)

Lire la suite

Epine-vinette et soupe orange

L’épine-vinette, c’est frais, acidulé, et bourré d’épines (attention à la manipulation des branches, si vous avez comme moi la chance d’en avoir quelques-unes venues d’Iran par une amie d’amie – oui oui, c’est ça la solidarité dans les découvertes culinaires !). Cette fraîcheur pimpante remplace à merveille les quelques gouttes de jus de citron qui peuvent ensoleiller un plat, et ça a de la mâche! Et puis c’est joli, non ? J’ai décidé de l’associer à une jolie soupe colorée et parfumée. A vos cuillères !

IMG_0815

Velouté orange, coriandre et épine-vinette

(Pour 4 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 30 min.)

Lire la suite

Ma sauce « bonne à tout », ou presque

Cette sauce verte pourrait être appelée pistou, parce qu’elle est mixée (elle aurait pu être préparée dans un mortier comme le veut la tradition) et parce qu’elle contient de l’ail, de l’huile d’olive et du fromage, mais ni pignons, ni basilic. Je l’appelle donc « sauce ». Et outre l’ail, l’huile et le fromage, elle contient des noix de cajou et de la sauge fraîche.

La sauge, parlons-en. Je l’adore, mais pas crue. Or, toutes les recettes de « pistou de sauge » que j’ai pu trouver en flânant sur le net étaient faites de sauge crue mixée. Pour moi, la sauge crue a un côté médicamenteux, puissant, qui laisse la bouche amère et pâteuse. Un peu comme la tige de l’artichaut. Je l’ai donc cuite avant de la mixer, et là… le parfum est exceptionnel, herbacé, fleuri, riche ! Goûtez la sauge en ses deux états, crue et cuite, et vous verrez !

Les noix de cajou, que j’aime beaucoup pour leur onctuosité, leur douceur et leur délicatesse, peuvent être remplacées par des noix de Grenoble, ou des amandes, comme vous aimez.

Une sauce « bonne à tout » ? Oui, dans des pâtes (comme un pistou bien sûr !), sur une viande grillée, des légumes vapeur ou rôtis au four, un filet de poisson, des crevettes sautées, dans une vinaigrette pour assaisonner une salade, des crudités ou des légumes cuits encore croquants… Je suis sûre que vous trouverez plein d’autres utilisations !

Sauce à la sauge rôtie

(Préparation : 15 min. Cuisson : 10 min.)

Sauce.jpg

Lire la suite