Manteaux à manger (suite)

Je vous ai déjà parlé des manteaux des Saint-Jacques, cette partie qui est systématiquement jetée par le poissonnier lorsque vous lui demandez de vous préparer les Saint-Jacques. Vous savez donc que je les ouvre moi-même et que je récupère les précieux manteaux. Les voici donc utilisés dans une nouvelle recette, un peu moins exotique que la première.

Manteaux.jpg

Manteaux et corail, riz blanc et radis au poivre sansho

(Pour 4 à 6 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 1 h 30 à l’avance.)

Lire la suite

Saint-Jacques acidulées

Les Saint-Jacques sont sur nos marchés depuis le 1er octobre et y resteront jusqu’au 15 mai, ce qui laisse un peu de temps pour se régaler. Celles que j’ai achetées sur mon marché, à Paris, venaient de Normandie. Crues ou cuites, je les aime préparées simplement. La recette qui suit est une parfaite entrée ou un plat léger, avec seulement 3 coquilles par personne – mais rien ne vous empêche d’en mettre plus.

Coquilles.jpg

Autres recettes à retrouver sur mon blog : avec des poires ou avec du kale.

Saint-Jacques acidulées.jpg

Saint-Jacques acidulées

(Pour 2 personnes. Préparation  10 min. Cuisson : 5 min.)

Lire la suite

Saint-Jacques fruitées et truffes chocolat-sésame

J’ai créé, pour l’épicerie fine Maison Brémond, 12 recettes utilisant leurs huiles aromatisées et leurs condiments balsamiques. Des recettes plus ou moins festives, faciles, à préparer avec des ingrédients du quotidien ou presque. En voici deux, de saison. Bon, il vous faudra les huiles et les vinaigres (ou bien… réinventez les recettes !), et les Saint-Jacques… Mais pommes, poires, endives et chocolat, c’est du basique, bon et pas cher.  Pour ce 24 décembre ou, mieux encore, pour le déjeuner ou le dîner de Noël, essayez les Saint-Jacques fruitées et les truffes au parfum de figues.
Les photos de ces recettes sont signées Édouard Sicot.

saint-jacques-fruits

Lire la suite

Saint-Jacques, kale et betterave

C’est vrai, je le confesse, je ne suis folle ni de kale ni de betterave… Mais alors, me direz-vous, pourquoi les cuisiner ? Par pur masochisme ? Par grandeur d’âme ? Eh bien non, parce que, je le reconnais, cela peut être bon. Parfois.

Saint-Jacques OK.jpg

J’ai acheté ce kale pour sa jolie couleur, un violet profond. Quant à la betterave chioggia, elle est simplement irrésistible. Alors, les deux associés, à petite dose, comme dans cette recette, ça me va ! Vous voyez que je ne suis pas dogmatique !

Saint-Jacques, kale et betterave, huile à l’ail frais

(Pour 2 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 15 min.)

Lire la suite

Manteaux à manger

Non, non, j’insiste, ne me prenez pas pour une folle : je mange bien des manteaux ! Enfin… ceux des coquilles saint-jacques.

Allez donc savoir pourquoi, les poissonniers m’adorent quand je leur dis de ne rien faire… Gratter les poissons ? Non. Les vider ? Non plus. Les faire en filets ? Encore moins. Et pour les coquilles ? Pareil, je les veux ENTIÈRES ! Bon, c’est plus lourd et, surtout, plus encombrant que les noix seules, c’est vrai, mais c’est si facile à ouvrir, à nettoyer, à décoquiller. Apprenez comment procéder chez Chef Simon (ici).

Coquilles.jpg

Une fois la coquille ouverte, Lire la suite