Croquer les olives

C’est la saison de la cueillette des olives. Elle est déjà terminée dans certaines régions et pas encore commencée dans d’autres. Selon les variétés d’oliviers, le goût que l’on veut donner à son huile… J’ai acheté des olives fraîches, je veux dires crues comme tout autre fruit, chez Rap, où l’adorable Alessandra Pierini m’a expliquée que dans les Pouilles, on les mangeait sautées, à l’apéritif. Aussitôt dit, aussitôt acheté.

Olives 1.jpg

Me voici avec des olives noires ou violettes et légèrement fripées ou vertes et plutôt lisses. Je les ai évidemment goûtées crues. Et bien évidemment, les noires étaient assez douces et les vertes très amères. Et après cuisson ? Pareil. Sauf que la pulpe des olives était devenue fondante, délicieuse écrasée sur une tartine de pain grillé –  bon, attention aux noyaux quand même ! Ou encore ajoutée en fin de cuisson d’un poulet rôti ou d’un gigot d’agneau, de légumes rôtis au four…

Alors, si vous avez des oliviers dans votre jardin mais pas assez pour faire votre huile d’olive grand cru, n’hésitez pas. C’est plus facile à faire que les olives en saumure. Et c’est très bon.

Olives 2.jpg

Olives rôties

(Pour 6 à 8 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 5 min.)

Lire la suite

Deux haricots, quelques pignons et des olives

Il y a encore sur nos marchés de beaux haricots verts, tout comme des haricots à écosser. Profitez-en avant l’arrivée en masse des potirons et autres légumes d’automne. Ces deux haricots m’ont inspiré cette recette, à déguster telle quelle ou comme accompagnement de céréales, viandes, volailles, fruits de mer ou poissons.

Haricots.jpg

Haricots sautés, olives et pignons

(Pour 4 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 8 min.)

Lire la suite

Confiture de maras des bois

A Saint-Gilles-Croix-de-Vie, il y avait encore des fraises, les plus parfumées, les maras des bois. Et, m’a dit la charmante vendeuse Audrey – qui a pris la place de Jean-Marc  –, jusqu’à fin septembre. Je me suis régalée à les confiturer.

Confiture.jpg

Confiture de maras des bois

(Préparation : 20 min. Repos : 40 min. Cuisson : 20 min.)

Lire la suite

Une salade de rentrée, estivale, sans véritable recette…

Je suis rentrée de vacances, de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (je vous en avais déjà parlé), avec dans mes bagages, des haricots à écosser tout frais (mais déjà écossés par moi), des poivrons (déjà grillés dans la maison que j’habitais), des tomates cerise, des oignons rouges et des radis du marché, et de la confiture de maras des bois faite de mes blanches mains (mais ça c’est une autre histoire !). Donc j’ai improvisé cette salade, sans vraiment peser, mais juste en associant les merveilles de cet été finissant.

Salade.jpg

Salade de rentrée

(Pour 2 personnes. Préparation : 5 min.)

Lire la suite

Courgettes jaunes, deux recettes

Il y a quarante ans (hou là là, que c’est loin !) quand je suis arrivée à Paris de ma province-Provence, la courgette jaune (comme sa sœur la courgette-fleur) y était totalement inconnue. Et cela a duré pas mal de temps ! Aujourd’hui on la trouve presque partout. En tout cas chez les bios, les bobos, sur les marchés et même jusqu’aux grandes surfaces.

Qu’a-t-elle de plus que l’inusable courgette verte ? L’attrait de la nouveauté, le goût, l’exotisme ? Un peu tout ça. Mais focalisons-nous sur le goût : elle est en général plus douce, et en version crue, elle est imbattable. Mais tout dépend bien évidemment des variétés, il y a des courgettes vertes extrêmement tendres et douces…

Un conseil, achetez plutôt des courgettes de petite taille, et, avant de les cuisiner, goûtez-les, à cru : une fine rondelle et vous saurez si telle courgette sera parfaite pour une salade fraîche ou s’il vaut mieux passer par la case « feu ».

Recette 1

Courgettes jaune 1.jpg

Courgettes crues, salade fraîche

(Pour 4 personnes. Préparation : 10 min.)

Lire la suite

Pamplemousse de Chine et oignons doux des Cévennes

Vous allez me dire, je le sens : « Mais comment ! Du pamplemousse qui vient de Chine ?Que faites-vous du local, du bilan carbone ?  Oui, je sais. Mais ce gros pamplemousse à chair rose était irrésistible. Pardonnez-moi.

Pamplemousse rose Chine.jpg

Pour équilibrer le tout, je l’ai marié avec des oignons doux des Cévennes : des bijoux, avec leur pulpe blanche, leur douceur et leur fraîcheur. Et en plus, ils étaient « Zéro résidu de pesticides ».

Oignons doux Cévennes.jpg

Ce label, lancé il y a un an et porté par le collectif « Nouveaux champs », propose des fruits et légumes. Ils ne sont pas bio, certes, mais garantis avec… pas plus de 0,00001 g de résidus par kilo. Soit un chiffre très nettement inférieur à la limite maximale. Vous les trouverez dans les grandes surfaces, sous emballage biodégradable. Vous allez aussi me dire, j’en ai l’impression : « Encore des emballages »… Oui, mais c’est pour l’instant la seule façon d’éviter toute contamination au contact de produits de l’agriculture conventionnelle. Mais patience, attendons, le collectif cherche de nouvelles solutions…

Salade.jpg

Salade douce

(Pour 4 personnes. Préparation : 10 min.)

Lire la suite

Poires au safran parisien

Je vous avais déjà parlé du safran parisien, cultivé localement et avec amour par 4 sœurs formidables. Elles m’en ont récemment offert une jolie boîte que j’ai commencé d’utiliser dans un dessert frais, léger, au parfum précieux. Oui, parlons-en, du parfum de ce safran (pas de celui que d’aucuns mélangent à je ne sais quoi de coloré et vendent à prix d’or) : il est frais, acidulé, avec des notes d’agrumes… Et parlons-en des plats au safran : ils ne sont pas d’une couleur orange ou carotte, mais d’un aurore teinté d’or.

Safran -Bien élévées.jpg

Alors choisissez du vrai safran, même s’il est cher : il vous en faudra très peu pour parfumer un plat. Pour mon dessert, il m’a fallu à peine 2 stigmates, soit 6 filaments – le stigmate, c’est l’ensemble des 3 filaments d’une fleur. Pensez-y : 2 fleurs ont servi à embellir votre dessert. Joli et poétique, non ?

Et ne mettez pas le délicat safran en début de cuisson, vous détruiriez son incomparable parfum. Laissez-le tremper quelques heures dans un liquide (eau, crème, lait) puis ajoutez-le en toute fin de cuisson.

Poires.jpg

Poires au safran

(Pour 2 ou 4 personnes. Préparation : 5 min. Cuisson : 20 min. Repos : 12 h.)

Lire la suite