Le gâteau du dimanche, ou les joies du placard

Plus d’œuf, plus de beurre… Mais un placard toujours bien rempli. Voyons : lait végétal, huile, confiture, cacao… Tout va bien ! Et en plus, à Paris, il fait un temps glacial en ce 13 mai, le printemps est passé rapidement la semaine dernière et il ne reste qu’à attendre son retour. Alors autant se retrouver devant un gâteau réconfortant et une tasse de thé, un café ou un chocolat, bien au chaud, en regardant la grisaille au-dehors…

Le gâteau du dimanche.jpg

Le gâteau du placard

(Pour 6 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 25 min.)

Lire la suite

Agretti, le retour

C’est le printemps (enfin c’est vite dit, à Paris on caille…) et le retour des agretti (voir ici et ). Le bouquet ci-dessous, je l’ai acheté chez Rap.

Agretti.jpg

J’aime toujours autant cette jolie petite plante fraîche et acidulée. Cette fois, je l’ai préparée en risotto, tout simple à faire et vraiment délicieux.

Risotto aux agretti

Risotto.jpg

(Pour 4 à 6 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 35 min.)

Lire la suite

Poireaux confits

On ne les aime pas vraiment ces pauvres poireaux, ils ne semblent bons que pour la vinaigrette, pour distraire les pommes de terre ou se prélasser lascivement dans une soupe. On n’y pense pas, ou peu, comme légumes, seuls. Ils sont pourtant excellents, comme ceux-ci, à la fois doux et parfumés, tendres et croustillants. Allez, réhabilitons le poireau !

Poureaux

Poireaux confits, sucre et sel

(Pour 2 à 3 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 30 min.)

Lire la suite

Chocolat chaud tout chocolat

Après quelques jours de printemps, d’espoir, nous voilà de retour en hiver, avec un Paris où la neige tombe à gros flocons. Pas de problème, pour reprendre le dessus, voici un bon chocolat chaud, naturellement épais et velouté, sans ajout de lait (les intolérants au lactose peuvent se délecter !)

Chocolat chaud 1.jpg

Chocolat chaud

(Pour 2 personnes. Préparation : 5 min. Cuisson : 1 min.)

Lire la suite

Un romanesco, trois possibilités

Le romanesco ou « chou romanesco », est d’abord un objet fractal (si, si, allez voir et vous découvrirez comment la nature sait nous faire rêver). Mais là n’est pas notre propos du jour… Ici, nous parlons surtout cuisine : je vais donc vous dévoiler comment un joli romanesco (oui, c’est très joli un romanesco, avec ses fleurettes pointues et sa couleur tendre) s’est transformé en trois recettes et comment, ce faisant, je n’ai pas jeté une seule miette de ce légume.

Romanesco.jpg

Trois recettes :

Velouté tout simple / Fleurettes aux pignons / Salade au sésame 

Le romanesco pesait environ 750 g (je vous épargne les 753 ou 758…), les parures (les feuilles extérieures et les trognons des fleurettes) pesaient 250 g et le trognon (le cœur du romanesco pelé) 60 g.

Les trois recettes seront parfaites pour 3 ou 4 personnes (sauf la salade si vous la dégustez seule), mais rien ne vous oblige à tout manger le même jour…

Lire la suite

Epine-vinette et soupe orange

L’épine-vinette, c’est frais, acidulé, et bourré d’épines (attention à la manipulation des branches, si vous avez comme moi la chance d’en avoir quelques-unes venues d’Iran par une amie d’amie – oui oui, c’est ça la solidarité dans les découvertes culinaires !). Cette fraîcheur pimpante remplace à merveille les quelques gouttes de jus de citron qui peuvent ensoleiller un plat, et ça a de la mâche! Et puis c’est joli, non ? J’ai décidé de l’associer à une jolie soupe colorée et parfumée. A vos cuillères !

IMG_0815

Velouté orange, coriandre et épine-vinette

(Pour 4 personnes. Préparation : 10 min. Cuisson : 30 min.)

Lire la suite